SOCIÉTÉ

Vidéo - Grève chez Air France : des touristes bloqués à Tahiti


Vendredi 10 Novembre 2017 à 09:54 | Lu 5012 fois

TRANSPORT - [MàJ] Faute de PNC, l'avion repart à vide vers Los Angeles. Les passagers de Tahiti sont donc bloqués au fenua.


DR
DR
La grève est effective chez Air France. L'antenne locale de la compagnie demandait jeudi aux passagers de se présenter normalement à l'enregistrement. En Polynésie, "contrairement à la métropole ou d’autres pays, les membres d’équipages qui souhaitent faire grève ne sont pas tenus de prévenir la compagnie à l’avance pour lui permettre de prévenir ses passagers et leur proposer des solutions alternatives", expliquait Air France. 

Ce vendredi matin, le vol a finalement été annulé. L'avion est en train de redécoller au moment où nous écrivons. Faute de personnel navigant commercial (PNC), l'avion repart à vide. Des PNC non grévistes embarqueront à Los Angeles avec les passagers américains. 

À Tahiti, les touristes ont été renvoyés vers des hôtels de l'île en attendant que la situation soit résolue. "Les clients sont en salle d'embarquement et on est en train de revenir vers eux pour leur proposer des solutions alternatives. Soit d'autres vols quand on trouve des places, soit un hébergement en attendant un autre vol", explique Alex Hervet, directeur d'Air France Polynésie. 206 passagers sont concernés dont 133 touristes. "On essaie au fil de l'eau, à chaque vol, de trouver une solution. Malheurement on ne sait que 1 heure avant le vol si on va pouvoir l'opérer ou pas."

"On a eu une phase de négociation pendant le préavis de grève. On s'est rencontrés deux fois et on a eu d'autres échanges qui n'ont pas permis d'aboutir à la levée du préavis" La direction souhaite à présent se concentrer sur ses clients : "On n'aime pas voir des clients qui sont dans une situation difficile." 

Des clients mécontents. Certains, habitants du fenua, avaient prévus des vacances, d'autres, touristes, devaient reprendre le travail lundi en métropole : "je suis très mécontente. On nous prend en otage. On a du travail là-bas. On devait repartir travailler à Bordeaux"

Rédaction web

 

Alex Hervet, directeur d'Air France Polynésie


Des passagers mécontents








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 17:05 Arue célèbre son 1er Heiva Noera

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017