TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Vidéo - En Marche aux territoriales : Maeva Salmon ne se prononce pas


TERRITORIALES - La nouvelle référente du mouvement En Marche en Polynésie a accordé une interview à Tahiti Nui Télévision. Que s'est -il passé avec Heimana Garbet ? En Marche aura-t-il une liste aux élections ? Maeva Salmon élude les questions.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Le mouvement du Président Emmanuel Macron a annoncé ce vendredi  que Maeva Salmon était la nouvelle référente En Marche pour la Polynésie. Une "surprise" pour elle : "j'ai milité durant l'élection présidentielle pour Emmanuel Macron, aussi bien en métropole qu'ici. On a eu des échanges (...) Ils m'ont posé plein de questions et j'ai eu la surprise ce matin." 

Que s'est-il exactement passé au sein de la branche En Marche en Polynésie ? Pourquoi Heimana Garbet n'est-t-il plus le référent local ? Maeva Salmon ne "peut pas répondre". "Mon travail est vraiment de mettre en place une base solide de l'esprit Macron (...) Les directives qui ont été données sont importantes et bien précises. Une fois que cette base sera mise en place ici, on pourra l'amener à quelque chose de plus polynésien". 

Le mouvement En Marche se positionnera-t-il pour les territoriales ? Là non plus, la nouvelle référente ne peut pas répondre. "C'est Paris qui décide. Moi, la mission qui m'a été confiée c'est de mettre en place cette base solide sur laquelle on peut se reposer"

Maeva Salmon préfère parler de l'avenir. "J'appelle tous les Polynésiens à participer à ce mouvement : on a lancé la marche pour les Outre-mer. C'est un questionnaire pour savoir où on en est et où on veut aller. (...) On a besoin d'avoir une visibilité en métropole, quel que soit le président qu'on aura à la tête du Pays (...) Si on peut être des points d'appui pour le futur président pour faire mieux pénétrer notre message, pour mieux porter les choses, c'est ce qu'on recherche." 

Maeva Salmon partira en métropole mi-février pour rencontrer les hauts représentants de En Marche. Emmanuel Macron est attendu en Polynésie dans le courant de l'année. Maeva Salmon évoque le mois de mai. Mais pour l'instant, aucune date officielle n'a été donnée. 


Rédaction web (Interview : Laure Philiber / Mata Ihorai)

Maeva Salmon




Vendredi 2 Février 2018 à 14:44 | Lu 807 fois






Territoriales 2018