SOCIÉTÉ

Vidéo - Elles font bouger le fenua : rencontre avec Sonia Aline


Vendredi 10 Mars 2017 à 09:42 | Lu 2818 fois

PORTRAIT - A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, Tahiti Nui Télévision diffuse toute la semaine des portraits de femmes au parcours exceptionnel. Rencontre avec Sonia Aline :


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
C'est une femme d'affaires reconnue en Polynésie, mais au fond, on la connait peu. Sonia Aline est la directrice de Radio 1, Tiare FM et SA production à l'origine de plusieurs salons au fenua. Elle organise aussi de grands événements en Plynésie et en Nouvelle-Calédonie. On l'a vue au côté de plusieurs artistes qu'elle a fait venir pour des concerts, spectacles. 

Sonia Aline est une enfant du Pacifique. Elle est née au Vanuatu, sur l'île de Santo. "J'y ai passé toute mon enfance", confie-t-elle. Sonia est aussi mère de famille. "Je suis mariée et mère de 2 enfants : Kévin et Manoa." 

Pour elle, la femme polynésienne "occupe une place très importante et primordiale dans la société polynésienne, comme elle l'a toujours fait. Sauf que maintenant, elle doit aussi travailler et s'occuper de sa cellule familiale." Pour Sonia, il est très important que la femme "en général, soit éduquée." "C'est très important parce que nous sommes ici en Polynésie sur de petites îles mais nous sommes depuis longtemps brassés par des cultures différentes et nombreuses. Nous recevons beaucoup d'influences. Pour moi il est absolument primordial que la femme ait une bonne éducation afin qu'elle puisse mettre des garde-fous à ses enfants afin de leur donner la possibilité d'évoluer dans la société et de s'épanouir."

Dans le monde du travail, les difficultés pour une femme "sont en général dues au rapport que les hommes ont vis-à-vis des femmes qui sont chefs d'entreprise. C'est vrai que les femmes ont de plus en plus de places à responsabilité, que ce soit chef d'entreprise, chef de service ou dans la politique. Mais les femmes doivent toujours prouver qu'elles ont leur place. C'est un double travail", admet la chef d'entreprise. 

Comme beaucoup de femmes, Sonia Aline doit gérer les deux aspects de sa vie : son travail très chargé et sa famille. "Le matin je m'occupe des enfants, la journée du travail, le soir de la maison. Et puis le week-end avec quelques amis qui intègrent notre vie familiale." Aujourd'hui ses enfants sont grands et ont quitté la maison, mais Sonia n'est pas pour autant moins active. 


Rédaction web 


 








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 18:01 Sept cas confirmés de salmonellose

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017