POLITIQUE

Vidéo - Devant les Nations Unies, Richard Tuheiava estime que les élections territoriales ont été biaisées


Lundi 25 Juin 2018 à 16:45

ETATS-UNIS - Nouveau face à face entre autonomistes et indépendantistes vendredi lors de la séance plénière du Comité spécial chargé des questions de décolonisation aux Nations unies.


Richard Tuheiava. Capture vidéo
Richard Tuheiava. Capture vidéo
Manuel Terai, délégué aux affaires internationales, européennes et du Pacifique pour la Polynésie française a souligné les progrès du Pays : une croissance continue, des indicateurs à la hausse, de bons chiffres pour le tourisme. Des résultats qu'il attribue à la gouvernance autonomiste. Le délégué a d'ailleurs souligné qu'Édouard Fritch avait été réélu et que ses priorités restaient l'emploi et les investissements. Dans son discours, Manuel Terai explique que le résultat des élections territoriales montre que la population souhaite conserver l'autonomie et que, par conséquent, la Polynésie ne devrait pas être inscrite sur la liste des pays à décoloniser. Le délégué demande aux indépendantistes d'écouter la population et de respecter le choix de l'autonomie. 

> Des élections biaisées

Côté indépendantistes, le sénateur Tavini Richard Tuheiava estime que la France empiète sur l'exercice des droits des Polynésiens. Il évoque également le projet de loi sur la réduction du nombre de parlementaires. Une loi qui pourrait conduire à supprimer un poste de député et un poste de sénateur pour la Polynésie. 

>>> Lire aussi :  Les élus polynésiens vent debout contre la réduction du nombre de parlementaires  

Dans son discours, Richard Tuheiava estime que la France exploite illégalement les ressources marines de la Polynésie. Mais aussi l'espace aérien du Pays. 
Concernant les élections, les indépendantistes estiment qu'elles ont été guidées par l'État et que le résultat est biaisé, qu'il n'est pas le reflet de l'avis de la population. 
Enfin, Richard Tuheiava revient sur l'impact des essais nucléaires sur la santé des Polynésiens. Il estime les compensations insuffisantes et réclame que le secret soit levé sur les documents d'archives sur le nucléaire. Pour cela, il demande l'appui de l'ONU. 

 
Rédaction web 


 







SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes