SOCIÉTÉ

Vidéo - De nouveaux équipements pour les pêcheurs de Taravao


Mardi 6 Mars 2018 à 17:43 | Lu 461 fois

FARATEA - Un bâtiment neuf, des sanitaires, des vestiaires, mais surtout une fabrique à glace pour les pêcheurs de Taravao. Cet équipement était très attendu.


Près d’une cinquantaine de personnes se sont donné rendez-vous ce mardi pour l'inauguration d'un bâtiment destiné aux pêcheurs à Faratea. Il abrite désormais une fabrique à glace d’une capacité de 2 tonnes/ jour mais aussi des sanitaires, et vestiaires. 

Le bâtiment, anticyclonique, a été construit sur un remblai et a dû être surélevé afin de limiter le risque d’inondations. Il est équipé de matériaux résistants à la corrosion et a nécessité un investissement dans un dispositif élaboré de récupération, de potabilisation et de stockage de l’eau.
 
Ce nouveau bâtiment aura nécessité plus d’une année de travaux et un budget de près de 30 millions Fcfp pour sa réalisation. C’est un projet qui a eu beaucoup de mal à sortir de terre. Avec les nombreux changements de gouvernement depuis 2010, les pêcheurs n’y croyaient plus :  "Ça fait des années qu'on attendait", se réjouit André Taora-Temauri président de Te Hauroa. Mais deux tonnes de glace par jour, "ce n'est pas suffisant", selon André. "La machine actuelle, qu'on a à Faaone produit 3 tonnes. Quand il y a les ature, en même temps les thons... ce n'est pas assez. Il suffit qu'une machine à Pueu ou à Tautira tombe en panne et tous les pêcheurs viennent ici."
 
C'est à la coopérative Te Hauroa que la gestion du bâtiment a été confiée. Une convention de mise en gestion a été cosignée lors de l’inauguration, avec le ministre du Développement des ressources marines. 
Il va y avoir du changement : pour rentabiliser l'investissement, la vingtaine de pêcheurs et les plaisanciers devront s’affranchir d’une cotisation pour l’utilisation de la marina. "On paie le terrain, la descente des bateaux, le ponton. Tout est payant. Ce n'est plus gratuit comme avant. On essaie d'expliquer aux pêcheurs, de mettre des tarifs raisonnables. On n'a pas le choix", explique André. 

Lors de son discours, le ministre Tearii Alpha a tenu à rendre hommage à Edgar Reid, ancien président de la coopérative, décédé il y a près de 3 mois et considéré comme la principale personne à l’initiative de ce projet. Connu comme pêcheur professionnel, rendu célèbre, il y a plus de 20 ans, par ses captures de thons géants (blue fin tuna), il a surtout œuvré pour les pêcheurs côtiers et lagonaires de Faaone.
Rédaction web 
 
 
 

André Taora-Temauri président de Te Hauroa








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018