TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Vidéo - Dans les quartiers, les jeunes du Tahoeraa Huiraatira font campagne


ELECTIONS – Sillonner les quartiers pour attirer à eux les électeurs : c’est la mission de nombreux bénévoles du parti orange. Parmi eux, des jeunes âgés entre 20 et 30 ans.


(Crédit photo : TNTV)
(Crédit photo : TNTV)
Ce mardi 10 avril dans les quartiers de Punaauia, sept personnes âgées entre 20 et 30 ans se sont mobilisées pour distribuer les programmes du Tahoeraa Huiraatira.

Le porte-à-porte a été pour ces jeunes la manière de démarcher le plus de monde. Devant les habitations, ils ont essayé de rencontrer les propriétaires pour leur distribuer les tracts du parti orange. « C’est un programme qui est axé sur le présent et l’avenir surtout. C’est ce qui m’a vraiment poussé à choisir le Tahoeraa Huiraatira », affirme Michael Virassamy, membre du parti.

Tee-shirt, casquettes et coque de téléphone orange : les militants ont arboré avec fierté les couleurs du parti. « On est là pour œuvrer pour la population », explique Michael Virassamy. Un de ses collègues ajoute : « On est très content de faire du terrain pour le Tahoeraa Huiraatira. »

Les jeunes avancent dans le quartier sous la chaleur écrasante. Ils laissent flotter dans leur sillon les drapeaux orange. Les bénévoles se déplacent et s’arrêtent à toutes les maisons, même celles vidées de leurs habitants. Les jeunes s’y engouffrent pour déposer tracts et programmes. Devant, sous les portes, dans les grilles ou sur les petits murets : rien n’est laissé au hasard.

Adossés aux portails, l’équipe discute avec les quelques résidents présents et n’hésite pas à demander : « Vous avez des questions ? », avant de les inviter aux prochains meetings.

 « On essaye de les emmener vers nous pour qu’ils puissent comprendre notre programme », explique Edouard Holman. Chez les jeunes, cette tournée est un moyen d’affirmer leur soutien pour un parti avec qui ils s’imaginent avancer. « Je vois déjà mon avenir avec le Tahoeraa Huiraatira », affirme Edouard Holman, soutien depuis les élections présidentielles.

« Nous prenons le Tahoeraa Huiraatira parce qu’il propose des choses réalistes » affirme Yesta Teefaite Heuea, 10ème sur la troisième section des îles du Vent.

Pour cette dernière, l’inéligibilité de Gaston Flosse ne représente pas un problème. Elle explique : « On ne juge pas une personne, on juge le travail que cette personne apporte pour édifier un peuple. » Elle ajoute : « Cette jeunesse a besoin qu’il y ait un changement. »
 
Océane Daubet
 

Le reportage de Matahi Tutavae et Esther Parau-Cordette




Mardi 10 Avril 2018 à 17:28 | Lu 843 fois






Territoriales 2018