SOCIÉTÉ

Vidéo - Cotisation des élus à la CPS : "Nous avons compris qu'une question d'exemplarité se pose aujourd'hui"


Mercredi 7 Mars 2018 à 14:24 | Lu 2628 fois

SOCIAL - En pleine grève contre la réforme des retraites, le gouvernement a émis le souhait en conseil des ministres que les élus cotisent à la CPS. De son côté, le président de l'assemblée Marcel Tuihani a déposé un amendement dans le même but.


Archives Tahiti Nui Télévision
Archives Tahiti Nui Télévision
Le gouvernement a émis le souhait ce mercredi que les élus de l'assemblée de la Polynésie cotisent à la Caisse de prévoyance sociale.  "Cette question de cotisation des élus à la CPS au régime des salariés est une question redondante depuis plusieurs années. On a même fait une tentative en 2008 qui a été avortée pour des questions de forme sur la présentation du dossier au niveau de l'assemblée, sous la forme d'une délibération qui a été cassée, rappelle le porte parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou. Nous avons décidé ce (mercredi) matin sur proposition du président et avec un vote de l'ensemble des ministres, de demander à ce qu'on adhère aux cotisations sur la retraite du régime des salariés de la CPS. C'est une position que nous prenons au niveau du gouvernement. Il revient à l'assemblée et aux représentants de décider pour eux-même et je pense que cette question sera débattue demain (jeudi, NDLR)."

Du côté de l'assemblée on est sur la même longueur d'onde. Le président de l'institution Marcel Tuihani annonce qu'il a déposé ce mercredi un amendement avec le même objectif :  "J'ai déposé un amendement qui invitera les élus, dans les cadre de l'examen du texte sur la retraite demain après-midi vraisemblablement, à se poser la question si nous serons demain assujettis à la cotisation auprès de la CPS en ce qui concerne la retraite des élus. Nous verrons quelle sera la position de l'ensemble des élus et de la majorité en particulier." 

Le souhait du gouvernement intervient en pleine grève contre la réforme des retraites, alors que les syndicats menacent de bloquer le Pays. "Nous essayons de répondre à quelque chose que la population essaie de nous communiquer. Nous ne sommes pas froids par rapport à ces appels. Nous avons compris qu'une question d'exemplarité se pose aujourd'hui", assure Jean-Christophe Bouissou. 


Rédaction web (Interviews : Laure Philiber/ Esther Parau Cordette, et Sophie Guébel)








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | RUSSIE 2018 | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | MissDragon2018