SOCIÉTÉ

Vidéo - Christophe Plée: "Le tourisme, c'est ce qui fera repartir la Polynésie."


Lundi 23 Octobre 2017 à 10:28 | Lu 678 fois

ECONOMIE - Christophe Plée, président de la confédération des petites et moyennes entreprises, était l'invité de notre Grand JT dimanche soir. Interrogé par Tamara Sentis, il est revenu sur le marché de l'emploi en Polynésie et les secteurs susceptibles de s'y développer.


Concernant le marché de l'emploi, Christophe Plée estime que celui-ci "repart doucement." Pour lui, "Il faut accompagner les entreprises, ce que fait actuellement le gouvernement avec les mesures prises à cet effet, qui vont aider les entreprises à embaucher des jeunes et des moins jeunes." , précisant que les entreprises n'embaucheront, que si elle a une activité qui va lui permettre de créer un emploi.

Si l'an dernier, il dénonçait l’immobilisme des politiques du Pays, l'année 2017 avec les dispositifs mis en place pour soutenir les petites entreprises, lui a semble-t-il fait changer d'avis. "On a accompagné le gouvernement dans la réflexion et dans la mise en place de mesures (…) on essaie de tout mettre en œuvre avec le gouvernement pour que les entreprises repartent."
 
Quant à l'annonce du Vice-président Teva Rohfritsch d'un certain nombre d’allègements fiscaux pour les entreprises, il estime que si, "C'est toujours un plus quand on amène un soutien fiscal aux petites entreprises." Il souhaite aussi avoir des allègements au niveau du code du travail, "Notamment sur les contrats à durée déterminée" estimant qu'il est "stupide de ne pouvoir embaucher qu'une personne deux fois, si on a besoin de le faire trois ou quatre fois." Donner plus de flexibilité à l'emploi, sera selon lui, "l'une des grandes demandes des organisations patronales pour 2018."

A la question de savoir sur quel secteur s'appuyer pour faire redémarrer l'emploi, sans hésiter, le président de la CPME indique "Le tourisme. C'est ce qui fera repartir la Polynésie." Pour cela, "il faut qu'il y ait de gros projets touristiques qui soient enclenchés par le gouvernement comme cela semble être le cas."

Autre marché, les aides à la personne. "La population va vieillir et il va falloir s'occuper des personnes âgées, des malades." Mais pas que, "Le numérique avec tous les services qui vont se développer avec l'arrivée du câble dans les îles. Cela devrait permettre de créer de l'emploi."

Quant à ce qu'il attend des débats sur l’orientation budgétaire à l’assemblée, "Qu'ils continuent dans leurs efforts de relance des entreprises, soutenir l'emploi et pousser le tourisme". Martelant, "il nous faut plus d'hôtels en Polynésie pour recevoir les touristes et derrière, il y aura des dessertes aériennes plus importantes."
 
Rédaction web 







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017