SOCIÉTÉ

Vidéo - Bientôt une université à la presqu’île ?


Mardi 17 Avril 2018 à 11:15

VIE ETUDIANTE – La pose de la première pierre d’un nouveau bâtiment au Centre d’hébergement des étudiants a eu lieu ce mardi matin sur le site d’Outumaoro. Ce sont un peu plus de 80 chambres étudiantes qui y seront construites. En marge de cet événement, le président du Pays a annoncé l'ouverture d'une éventuelle antenne de l'université à la presqu'île...


(Crédit photo : TNTV)
(Crédit photo : TNTV)
Initié il y a 18 ans, le projet de construction du Centre d'hébergement des étudiants (CHE) en est aujourd'hui à sa deuxième phase. Le bâtiment devrait être livré pour octobre 2019.

Ce sont 83 chambres qui complèteront le CHE sur les hauteurs d’Outumaoro. Chaque année, le service des œuvres universitaires gère plus de 400 demandes de logements, pour seulement 200 places disponibles.
 
Les logements étudiants à Tahiti sont très prisés, tant par des jeunes issus de la Presqu’île ou originaires des îles. En effet, le coût d’un logement étudiant varie en fonction des cas. Un étudiant boursier paiera les charges variant entre 2 000 Fcfp et 20 000 Fcfp par mois. Mais le service des œuvres universitaires ne peut pas honorer toutes les demandes.

Haoariki, originaire de Vairao et étudiant en première année d’Eco-Gestion à l’UPF explique : "Je connais plein d’amis qui aimeraient avoir un logement mais sont obligés de faire le trajet parce qu’il n’y a pas assez de chambre."
 
Le service des œuvres universitaires suggère néanmoins aux étudiants de se mettre en contact avec l’Agence immobilière sociale de Polynésie française qui gère les boursiers, leur proposant des dispositifs pour se loger dans le privé.

Une antenne de l'UPF à la Presqu'île ?

Faire ses études lorsqu'on habite dans les îles ou à la Presqu'île n'est pas chose facile, comme l'explique Haiata, présidente de l'Association des étudiants de l'UPF et originaire de Pueu : 

« J'ai pu avoir un logement cette année. Mais il y a pas mal d'étudiants qui sont facilement découragés au niveau de leurs études parce qu'ils n'ont pas de logement. Le bus coûte cher, les allers-retours sont fatigants. »


Interrogé sur les conditions de travail des étudiants, le président Edouard Fritch reconnait que les étudiants du Sud devraient également être prioritaires sur les logements étudiants, au même titre que ceux des îles. Il aurait le désir d'ouvrir une antenne de l'UPF sur la presqu'île. Des discussions doivent tout de même avoir lieu afin de déterminer la faisabilité de ce projet.

​Mahinatea Flohr

Logements étudiant (Crédit photo : TNTV)
Logements étudiant (Crédit photo : TNTV)

Centre d'hébergement étudiants (Crédit photo : TNTV)
Centre d'hébergement étudiants (Crédit photo : TNTV)








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Juin 2019 - 14:23 Vaitupa : les manèges vont bientôt ouvrir

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes