SOCIÉTÉ

Vidéo - Arue : plus de 50 candidats pour 3 postes de policiers


Mardi 9 Janvier 2018 à 18:03 | Lu 2629 fois

EMPLOI - Les mutoi de Arue recrutent ! Ce mardi matin, une cinquantaine de candidats désireux d’intégrer les rangs de la police municipale ont passé les premières épreuves de recrutement au stade et à la piscine de Pater.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Ils ne sont pas encore mutoi mais doivent déjà se plier aux exigences du métier et aux directives des recruteurs.  Un passage obligé pour intégrer les effectifs de la police municipale de Arue.
Il sont une cinquantaine à y prétendre…pour à peine 3 postes ouverts. Preuve que la fonction publique communale attire les candidats.
"Ça donne envie puisque derrière on a une situation stable, un poste fixe", explique Teva Despériers, conseiller municipal délégué à la sécurité publique.

Après une course de 100 mètres chronométrée, et éliminatoire pour les candidats n’ayant pas réalisé les minimas, ceux retenus ont été évalués au saut en longueur, au lancer de poids, voire en natation en fonction de leur choix.
Du déjà vu pour Herearii, qui retente l’expérience après avoir connu un premier échec. "Je l'ai passé une fois et je n'ai pas réussi. C'est une seconde chance pour moi. Je vais tout faire pour réussir."

Parmi les candidats, des candidates ! Stéphanie s’est présentée pour différentes raisons. "L'emploi en lui-même pour pouvoir assurer mon avenir. Et le challenge aussi parce qu'il y a pas mal de candidats." 

Et la jeune femme peut compter sur le soutien de son conjoint, venu l’encourager. Si sa compagne parvenait à intégrer la police municipale, il ne serait pas dépaysé. "Mon père est déjà policier, mon oncle... Presque toute ma famille. Ce ne sera pas une nouveauté. Sauf que c'est une femme."

Les candidats ne sont pas encore au bout du chemin. Vendredi, une épreuve écrite les attend. Puis, pour ceux qui auront franchi l’écrémage, un entretien avec le jury d’admission. Le prix à payer pour que les portes de la police municipale s’ouvrent à eux.
JBC
 
 

Le reportage de Jean-Baptiste Calvas







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2018 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017