SOCIÉTÉ

Vidéo - Apprendre à faire son compost : un maître composteur partage ses connaissances


Samedi 19 Janvier 2019 à 16:17

ENVIRONNEMENT - Karel Luciano maître composteur en Polynésie partage ses connaissances. Chaque samedi, il ouvre les portes de son atelier pour apprendre les bons gestes du compostage à ceux qui le souhaitent.


Crédit Tahiti Nui Télévision
Crédit Tahiti Nui Télévision
Les biodéchets représentent 62% du volume de nos poubelles grises.  Le compostage fait partie des solutions privilégiées pour réduire les déchets. Mais pour y arriver, faut-il encore avoir les bonnes bases. Depuis quelque temps, Karel Luciani, maître composteur, partage les ingrédients de sa recette au travers d’une formation payante de 2 heures tous les samedis à Papeete. 
"Les bons gestes, c'est très simple : il suffit de mélanger les matières. En général on a les déchets de cuisine en général humides. On appelle ça la matière azotée, la matière humide ou la matière verte. En opposition on a la matière sèche. Ce sont les feuilles sèches du jardin. On va faire un mélange pour avoir le meilleur environnement pour que le compost se fasse le plus rapidement possible (...) La règle de base c'est d'apporter dans son composteur un volume de matière humide et un volume de matière sèche", confie Karel. 

> Être patient...

Pour obtenir un compost utilisable, vous devrez ensuite patienter jusqu'à 7 mois. "Si on fait le bon mélange, en général au bout de 3 à 4 mois, la fermentation est terminée, le compost a maturé et on a déjà un compost qui est utilisable. Mais pour qu'il soit bien mature, il vaut mieux attendre 6 à 7 mois." Karel Luciani conseille ensuite d'utiliser 2 à 5 litres de compost par mètre carré dans votre potager. 

Petits indices pour savoir quand votre compost est prêt à être utilisé : "Quand le compost est mature, il va être de couleur brune, noire, et il ne doit pas y avoir de mauvaise odeur. Ça doit être léger et ça ne doit pas ressembler à un tas de boue. (...) Si c'est trop humide, on pourra rajouter des feuilles sèches pour rattraper le compost." 
 

En vidéo, l'interview de Karel Luciani, maître composteur


> Une formation pour tous 

Ces conseils, le maître composteur, agréé par l’Ademe  les donne chaque samedi depuis 4 ans. Dans son atelier de Papeete, il accueille toute personne soucieuse de réduire ces déchets. Et depuis quelque temps, les Polynésiens s’y intéressent beaucoup. "On est venus apprendre à faire du compost correctement", explique une maman Tareparepa Teinaore, venue avec son fils de 10 ans. "C'est lui qui va vider le compost donc comme ça il sait pourquoi on fait ça et quelle est la finalité." 
"Avant je mettais que les feuilles dans le compost et il y avait un autre bac à part avec les épluchures. J'ai compris qu'il faut varier", raconte le jeune Tukaumarama. 

Comptez 2000 Fcfp les 2 heures de formation pour faire du bon compost que vous pourrez utiliser chez vous. 

Rédaction web avec Tauhiti Tauniua Mu San 
 

Plus d'infos sur cet atelier en cliquant ICI








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Européennes 2019