POLITIQUE

Vidéo - Annick Girardin à la rencontre des élus Polynésiens


Dimanche 21 Janvier 2018 à 14:48 | Lu 486 fois

PAPEETE - Après la visite haute en couleur du marché de Papeete, place aux rencontres protocolaires. La ministre des Outre-mer a été reçue par le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, le Président de l'Assemblée de la Polynésie, Marcel Tuihani et par les maires au Syndicat pour la promotion des communes.


Photo: Haut-Commissariat de la République en Polynésie française
Photo: Haut-Commissariat de la République en Polynésie française
L'agenda de la ministre des Outre-mer est chargé, ce matin elle a rencontré plusieurs personnalités du pays dont bien entendu le président de la Polynésie française, Edouard Fritch. Une demi-heure seulement pour lui présenter rapidement les dossiers sur lesquels ils vont devoir travailler ensemble dans les jours à venir comme la continuité territoriale.  "Cette continuité qui est une préoccupation pour les polynésiens aujourd'hui" a indiqué le président Fritch qui lui a aussi parlé des problèmes posés par la défiscalisation. Le pays qui demande l'appui du ministère des Outre-mer car la défiscalisation est un outil indispensable aujourd'hui pour aider au développement de la Polynésie "c'est un outil économique et c'est le seul levier sur lequel l'Etat peut intervenir". Il a aussi été question lors de cet entretient de la solidarité et notamment de la PSG (Protection sociale généralisée). 

Photo: Haut-Commissariat de la République en Polynésie française
Photo: Haut-Commissariat de la République en Polynésie française
Après la présidence, Annick Girardin a pris la direction l'Assemblée de la Polynésie où l'attendait Marcel Tuihani. Le président de l'Assemblé a abordé avec elle les propositions de modification du statut d'autonomie qu'il avait déjà présenté lors d'un précédent voyage en métropole. Il est notamment question de " l'inscription des évaluations des politiques publiques dans le statut d'autonomie" et des droits des groupes d'opposition politique, identiques à ceux pratiqués à l'assemblée nationale. il a aussi évoqué le rapport du Dr Christian Sueur sur les répercussions génétiques des essais nucléaires ( https://www.tntv.pf/Le-rapport-qui-derange_a23647.html). Une rencontre là aussi trop courte pour discuter plus en détail des sujets qui préoccupe les élus polynésiens.
 

Photo: Haut-Commissariat de la République en Polynésie française
Photo: Haut-Commissariat de la République en Polynésie française
Et la ministre des Outre-mer a rencontré certains de ces élus au Syndicat pour la promotion des communes. Ils ont partagé leurs avis sur les compétences des communes et le code des collectivités territoriales pas toujours adapté aux spécificités des communes polynésiennes. Les maires ont aussi demandé à ce que la participation de l'Etat au Fond intercommunal de péréquation revienne à son niveau de 2013. La ministre leur a indiqué qu'il serait difficile de revenir à un tel niveau, mais elle leur aurait aussi assuré qu'il n'y aurait pas de baisse de cette participation cette année et qu'elle pourrait augmenter légèrement dans celles à venir. Pas de changement, par contre, du côté du Contrat de projet.

Des rencontres importantes pour Annick Girardin: "quand je viens sur un territoire, je rencontre les maire, car ce sont ceux qui sont le plus proche des concitoyens. qui vivent  au quotidien les difficultés du terrain, l'accompagnement, spécifiquement ici en Polynésie française quand on voit le nombre d'archipels et le nombre d'île".


Rédaction web avec Tamara Sentis et Mata Ihorai
 






SOCIÉTÉ | VA'A PORTRAITS | FAITS DIVERS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017