FAITS DIVERS

Vidéo - Accusé d'avoir tué son frère, un habitant de Raivavae aux Assises


Mardi 29 Mai 2018 à 17:11

JUSTICE - Une nouvelle session de la cour d’assises s’est ouverte ce mardi matin au palais de justice de Papeete. A la barre, pour deux jours, un homme de 44 ans. Il est accusé d’avoir percuté son frère avec son 4x4 en août 2015 à Raivavae. Lui plaide l’accident. Il encourt aujourd’hui 20 années de réclusion.


"Je n’ai jamais essayé de foncer sur lui ". A la barre, comme il l’a fait au cours de l’instruction, l’accusé nie avoir volontairement percuté son frère, ce soir du 8 août 2015. Un jour de fête à Raivavae où l’on célébrait un mariage. Evénement auquel participait la famille de la victime et de l’accusé.

Tous deux, bien éméchés, avaient fait une halte au domicile familial. Et le ton était monté après que la victime s’est montrée violente avec sa compagne.

Des coups sont échangés entre les deux frères. Le plus jeune quitte ensuite les lieux. Mais dans la servitude, il est rattrapé par son ainé, au volant d’un 4x4 …avec les conséquences que l’on connait.
Grièvement blessé, il décèdera quelques jours plus tard à l’hôpital de Taaone. Son frère, lui, retournera au mariage sans prévenir les secours.

Pour ce premier jour de procès, l’accusé a une nouvelle fois affirmé avoir perdu le contrôle de son véhicule après avoir percuté une souche d’arbre. Thèse à laquelle ne croient ni l’accusation, ni la compagne du défunt. "Si elle s'est constituée partie civile, c'est justement pour faire contre-poids avec le reste de la famille qui reste totalement inerte. Et c'est parce qu'évidemment elle croit à 100% à la thèse de l'homicide et du crime", explique Me Dominique Antz, avocat de la compagne de la victime

Aujourd’hui, la compagne du défunt dit attendre la vérité. "Elle souhaiterait quand même que l'accusé passe aux aveux, déclare avec ses mots que certes il était animé par une rage, une colère et qu'en un quart de seconde il a commis l'irréparable. S'il pouvait assumer ce geste là, ce serait bien aussi." 

La défense de l’accusé devrait pourtant plaider la thèse de l’accident. L’homme comparait libre après avoir effectué 11 mois de détention provisoire. 20 ans de prison planent aujourd’hui au-dessus de sa tête.

Reportage J-B.C







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 17:03 Lucien Pesquié est décédé

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018