SOCIÉTÉ

Vidéo - A Bora Bora, l'inquiétude des producteurs pour la filière du pandanus


Jeudi 1 Mars 2018 à 09:37 | Lu 2197 fois

ECONOMIE – Il y a peu, le maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang a donné son accord à un hôtel pour l’utilisation de bardage en bois, à la place du pandanus pour la rénovation des toitures. Mais les producteurs locaux craignent pour l’avenir de la filière.


(Crédit photo : TNTV)
(Crédit photo : TNTV)
A Bora Bora, le pandanus fait partie du patrimoine et est aussi une ressource économique. Sur l’île, des centaines de familles vivent de cette activité. Le maire, Gaston Tong Sang, a autorisé un hôtel à utiliser des bardages en bois au lieu de cette matière naturelle pour la rénovation des toitures.

Un courrier qui a mis le feu aux poudres. Un producteur lance avec colère :

 « Nous protestons contre cette décision parce que ces bois sont traités chimiquement.[...] Ce serait la fin du pandanus et de nos familles. »

Le tāvana affirme qu’il n’a pas eu le choix. Pour lui, cette décision ne met pas en péril l’activité de production du pandanus sur l’île.
 

Le reportage








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Décembre 2018 - 15:52 A la pêche aux bonnes affaires

Dimanche 16 Décembre 2018 - 14:05 La communauté juive de Tahiti fête Hanoucca

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018