SOCIÉTÉ

Venue d'Obama : quel impact pour la destination polynésienne ?


Jeudi 16 Mars 2017 à 18:56 | Lu 8755 fois

ECONOMIE - L'ex-Président des États-Unis d'Amérique, Barack Obama est, depuis mercredi, sur l'atoll de Tetiaroa à l'hôtel The Brando. Atoll privé, séjour de luxe... Sa venue provoque l'engouement pour pour la destination.


Crédit photo : TNTV
Crédit photo : TNTV
La venue de l'ancien Président des États-Unis d'Amérique en Polynésie, pourtant confidentielle, n'est pas passée inaperçue. Elle fait le sujet de centaines d'articles dans les médias internationaux. C'est une manière indirecte de faire la promotion de notre destination car même après son mandat présidentiel, Barack Obama reste l'un des hommes les plus populaires de la planète.
 
"Ca nous donne une belle visibilité", confie la directrice des opérations internationales du GIE Tahiti tourisme, Gina Bunton. "Certains médias à l'international ont déjà commencé à parler de son arrivée de son séjour ici. Ca ne peut que être positif en terme de visibilité et on ne peut que se réjouir de sa présence en espérant qu'il passera un très bon séjour chez nous".
 
Mais la médiatisation de son séjour, n'est pourtant pas forcément bonne pour la chaîne hôtelière pour qui, la discrétion fait partie des services proposés à sa clientèle. "Il est en vacances et comme toute personne, célébrité ou autre, il recherche un endroit pour se poser, un endroit calme", selon Gina Bunton. Pour Faauura Bouteau artisane au marché de Papeete qui côtoie au quotidien des touristes, dans le cas d'une célébrité en vacance au fenua, c'est en la laissant tranquille que nous gardons cet accueil polynésien.
 
"On sait encore recevoir les touristes. Concernant Barack Obama, on sait aussi le recevoir en le laissant tranquille. Qu'il soit en paix s'il est venu pour ça qu'on le laisse tranquille, qu'on ne se déplace pas pour aller l'embêter, c'est ça accueillir pour moi".

Crédit photo : TNTV
Crédit photo : TNTV
Au-delà de nos beaux paysages, le calme, la paix et la sécurité sont également les atouts non négligeables de notre destination. Et pour Fauura Bouteau, le fait que Barack Obama ait choisi la Polynésie pour destination et pour une longue durée est une preuve "qu'on est un pays de paix". "Il est là pour un mois, comparer à deux jours c'est énorme ! Ca veut dire qu'il est vraiement en confiance chez nous. De plus, à Tetiaroa, on peut passer inaperçu car ce n'est pas tout le monde qui peut allé là-bas".
 
Réputée pour sa somptuosité, l'hôtel The Brando compte actuellement 5 étoiles et la nuitée coûte 200 000 Fcfp minimum. Une grande aubaine donc pour l'hôtel avant tout mais aussi pour l'économie du fenua.
 
"Le marché US c'est notre 1er marché émetteur ça représente environ 39% de nos visiteurs au total", précise Gina Bunton. "L'année dernière on a terminé à 37 908 touristes américains. C'était une augmentation d'environ 6%. C'est un marché qui continu à augmenter depuis plusieurs années. De plus, avec le dollar US qui est fort ça nous aide beaucoup également parce que s'ils ont une monnaie forte, ils ont un pouvoir d'achat plus fort. Ils peuvent donc se permettre de voyager et de venir vers des destinations qui sont un peu plus coûteuse pour eux".

 
Bien que le programme de Barack Obama soit tenu confidentiel, il se pourrait qu'il rencontre le gouvernement du Pays dans les jours qui viennent.

Rédaction Web avec Matahi Tutavae et Esther Parau






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017