TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Vaimalama Chaves sous le feu des médias


Samedi 15 Décembre 2018 à 15:58

MISS France 2019 - Vaimalama Chaves, couronnée Miss France 2019, n’a pas échappé à la traditionnelle conférence de presse d’après élection. Et au vu des commentaires que son intervention a suscités sur les réseaux sociaux, Vaimalama a conquis le cœur des Français.


Aux habituelles questions « Qu’avez-vous ressentie ? qu’elle est votre première réaction ? » notre Miss ne s’est pas démontée. « Ma première réaction… Waouw. Les onomatopées, c’est ce qu’il y a de plus représentatif je suppose. (…) Il n’y a pas de mots pour évoquer le petit nuage sur lequel on est transporté. J’ai plané jusqu’ici et maintenant je me tiens devant vous toujours sur mon petit nuage» a-t-elle répondu avec humour devant un parterre de journalistes entièrement sous le charme.

« Je suis très heureuse d’être la nouvelle ambassadrice de la France » a-t-elle poursuivie, jusqu’à ce que Sylvie Tellier s’empare du micro et lui pose une question ayant trait à son passé de « ronde », lui demandant de revenir sur son combat qu’elle a mené et pourquoi elle a tenu à se présenter à l’élection de Miss France.

«Une femme pour moi, c’est plus qu’un physique. C’est un état d’esprit, car il n’y a pas que des femmes qui sont des femmes. Il y a aussi des hommes. C’est une façon de se comporter. Une attitude. C’est de la confiance que l’on a en soit, et c’est par cette confiance que l’on est beau. (…) J’ai décidé d’assumer qui j’étais après avoir été ronde. J’ai choisi de me battre afin de devenir celle que vous avez devant vous. (…) »
 
Sur la malédiction des Miss Tahiti qui arrivaient dans les cinq premières sans pour autant décrocher le Graal. « Le mot malédiction est un peu fort, sachant que l’on a fait partie du top 5 durant cinq années d’affilée. Ce qui est un privilège à mon sens et non une malédiction. Et aujourd’hui, je suis celle que les Français ont choisie et c’est peut-être en rapport avec mon histoire. Peut-être que certains se sont identifiés à moi. »

Quant à ses attentes… « Je n’ai pas d’attentes en particulier, je prends les choses telles qu’elles sont, et avec ce que Miss France nous a offert en tant que candidates, je sais que l’année va être particulièrement belle. »

Quant à savoir quel type de Miss France elle sera. « Je souhaite garder et partager les mêmes valeurs que j’ai partagé pour Miss Tahiti à savoir le respect, l’humilité et rester avenante. Aujourd’hui encore je reste sur ces valeurs-là ».

Un esprit vif et intelligent dans un corps de rêve. Un avis partagé par de nombreux internautes si l’on en croit les post qu’a suscité son interview.

Vaimalama Chaves sous le feu des médias