SOCIÉTÉ

Une production de 10 000 tonnes de coprah attendue pour 2018


Mercredi 8 Novembre 2017 à 09:28 | Lu 769 fois

COPRAHCULTURE - Le vice-président, Teva Rohfritsch a présidé, mardi, le conseil d’administration de la Caisse de soutien des prix du coprah (CSPC). Principaux objectifs, pour 2018, l’optimisation de la production, mais également l’évolution de la filière.


Archive TNTV
Archive TNTV
La culture du coprah constitue une source de revenu importante pour les populations des archipels éloignés, en particulier aux Tuamotu-Gambier. Cet établissement public a pour but de soutenir les prix du coprah, afin notamment d’assurer des revenus stables aux coprahculteurs. 
 
Cette réunion du conseil d’administration a été l’occasion d’approuver le budget modifié de l’établissement qui s’établit en recettes et en dépenses à 1,5 milliards Fcfp pour 2017.
 
Actuellement, le prix producteur s’établit à 140 Fcfp/kg pour le coprah de première qualité, et à 55 Fcfp et 65 Fcfp/kg pour le coprah de seconde qualité en provenance des autres îles et des îles Marquises respectivement. A titre prévisionnel, une production de 10 000 tonnes est attendue pour 2018.
 
La CSPC a fixé comme principaux objectifs, pour 2018, l’optimisation de la production, mais également l’évolution de la filière coprah et la diversification des usages des produits du cocotier dont les études sont en cours à la Direction de l’agriculture.
 
Rédaction web avec communiqué







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 18:01 Sept cas confirmés de salmonellose

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017