SPORT

Une première au fenua : les professionnels du tourisme formés au secours en montagne


Jeudi 6 Juin 2019 à 16:42

FORMATIONS - La première formation au fenua aux techniques de secours en milieux périlleux et de secours en canyons s'est achevée mercredi dans les jardins de Vaipahi. Douze secouristes spécialisés ont été formés par deux intervenants métropolitains bénévoles.


Les secouristes en plein exercice de sauvetage. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Les secouristes en plein exercice de sauvetage. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Ils sont douze à être les premiers diplômés de secours en milieux périlleux et de secours en canyons au fenua. Durant 5 jours, à raison de 9 heures par jour, ils ont enchaîné les exercices et techniques de secours en montagne. "Le GrIMP (Groupement d'Intervention en Milieu Périlleux), c'est dans la ville et dans la montagne. Et le secours spécifique canyon, c'est dans les rivières et les cascades. Donc on a fait de la nage en eau vive, on a descendu des cascades en rappel pour si les gens se blessent en rappel... C'est une activité de pleine nature qui se développe beaucoup en France et qui est aussi en plein essor ici. (...) On forme de nouvelles personnes à ces activités. On voit que nos petits jeunes de 23 ans sont hyper motivés à faire ça" nous dit Sam Roscol, Président de la Fédération Polynésienne de Protection Civile (FPPC).

Le capitaine Jean-François Forina et le commandant Philippe Ovaro, les deux formateurs, venus bénévolement de métropole à la demande de Sam Roscol, ont insisté sur la sécurité du personnel, la prise en compte du matériel de sauvetage et l’importance du soutien des victimes. Ils ont transmis aux stagiaires des techniques de sauvetage particulière, comme le transport de brancard aérien à l’aide de tyroliennes.

Les nouveaux secouristes avec leur diplôme. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Les nouveaux secouristes avec leur diplôme. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Les nouveaux secouristes spécialisés en GrIMP continueront de s’entraîner à toutes les techniques acquises durant cette formation et ils sont prêts à accompagner le développement du tourisme vert au fenua, et à affronter tous les dangers qui pourraient se présenter en montagne. "L'idée, c'est de développer le secours. À partir de là, il faut aller dans les îles former les gens. Et on a des personnes qui viennent pour le tourisme vert qui se développe ici, donc les secours sont primordiaux" poursuit Sam Roscol.

Des discussions sont en cours entre la Fédération polynésienne de protection civile et la Fédération polynésienne des sapeurs-pompiers afin de mutualiser les moyens humains et logistiques pour une meilleure couverture de leur champ d’action dans toute la Polynésie française.
 


Rédaction web avec Davidson Bennett







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Juin 2019 - 16:17 Vidéo - Les services du Pays en mode boot camp

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes