SOCIÉTÉ

Un tour de l'île pour sensibiliser aux dangers de la route


Samedi 30 Décembre 2017 à 11:23 | Lu 1446 fois

MOOREA - Un drôle de cortège a fait le tour de l'île ce vendredi 30 décembre. Gendarmes et policiers municipaux étaient accompagnés de personnel de santé et d’élus communaux pour sensibiliser les usagers de la route aux risques d’accident, surtout lors ce dernier week-end de l’année qui s'annonce festif.


Drôle de surprise pour les automobilistes de Moorea : des contrôles ont été organisés tout autour de l’île en ce dernier vendredi de l'année.  En plus des gendarmes et policiers municipaux, les autres acteurs de la prévention routière que sont le personnel de santé et les élus communaux ont participé à cette opération de sensibilisation. La répression est obligatoire nous dit Jean-Paule Teinaore, infirmière de profession, "on a toujours fait de la prévention mais arrivé à un moment on est obligés de passer à la répression. Les gendarmes sont là, nos mutoi sont là pour rappeler l'importance de la ceinture pour la sécurité, pour rappeler l'importance d'un bon comportement sur la route parce que sur la route il n'y a pas que les voitures, il y a aussi les piétons..."

Non loin de là, Hugo Tavaitai, agent communal en charge de la prévention explique aux conducteurs et passagers de deux roues pourquoi il est important de porter la tenue adéquate et surtout pourquoi il faut impérativement porter un casque aux normes. Il
dresse une liste des infractions constatées au cours de la matinée "la ceinture, les enfants qui ne sont pas attachés, qui ne sont pas dans les sièges non plus, défaut d'assurance, des pneus lisses, ce sont toujours les mêmes infractions qui reviennent malheureusement".

A Moorea, la route a tué 3 personnes cette année.  Et jusqu’ à ce vendredi 30 décembre, 175 accidents ont été dénombrés. Si ces chiffres peuvent sembler alarmant, les autorités de l'île ont noté une amélioration. Ce genre d’opération semble porter ses fruits: "de 99 à aujourd'hui, on voit une évolution, dans le bon sens. il y a donc beaucoup moins d'accidents graves et beaucoup moins de décès sur les routes, autant véhicules que deux roues" précise Hugo Tavaitai. "Les accidents graves il y en a beaucoup moins" renchérit Jean-Paule Teinaore " ça a eu une répercussion positive, au niveau du coup, par rapport à la prise en charge, au niveaux des frais médicamenteux, voilà une des évolutions positives de nos actions de prévention ". 

Un autre des objectifs de cette opération : repérer les zones accidentogènes et remédier aux problèmes.  Depuis 2 ans, des pistes réservées aux cyclistes et des ralentisseurs rendent la route un peu plus sûre. Des travaux de sécurisation ont pu être réalisés avec l'agrandissement de la route et pour Gloria Pater, maire de la commune associée de Papeto'ai " c'est très intéressant pour la population... ça permet aux voitures de ralentir surtout devant les mairies, devant les écoles et devant les commerces ".


Et pour commencer l’année, une autre opération de sensibilisation sera organisée, mais cette fois-ci les pilotes de deux roues se joindront au tour de l’île lors du "Tere Faati ia Moorea" le mardi 2 janvier 2018.
 
Rédaction Web avec Matahi Tuatavae

 








Dans la même rubrique :
< >

Territoriales 2018 | SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | VA'A PORTRAITS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB