SOCIÉTÉ

Un petit coin de lagon dans son salon


Dimanche 15 Avril 2018 à 11:34 | Lu 2566 fois

PERLES - Mataira Bessert a ce qu'on appelle de la suite dans les idées. Cette semaine pour les quatre années d'existence de la marque de vêtement qu'il a créé avec ses associés, il a invité Grégory Léontieff, ex greffeur et désormais concepteur d'aquarium d'eau de mer à venir greffer des nacres qui reposent dans l'aquarium de sa boutique sise au Fare Tony.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Quand il s'est lancé dans l'ouverture d'un magasin pour sa marque de vêtement, la seule chose dont il était sûr, c'était d'y mettre un aquarium ! "On avait vu un reportage sur TNTV consacré à Grégory Léontieff qui réalisait des aquariums d'eau de mer, et cela nous a interpellé, car on voulait savoir comment un lagon fonctionnait".

De l'acquisition d'un aquarium, "un petit cube de lagon, sans les poissons" à son installation en boutique, il n'y a qu'un pas que Mataira et ses associés ont franchi. "Cela nous a permis de mieux comprendre le fonctionnement d'un  lagon et en y ajoutant de temps à autres quelques mollusques, on est arrivé à avoir des nacres."

Et c'est de là, qu'une idée "folle" a germé dans la tête de ces jeunes entrepreneurs: Pourquoi ne pas greffer des nacres à Papeete. "Quand on parle de la perle de Tahiti, celle-ci n'a de Tahiti que le nom, puisque qu'elles sont originaires en général des Tuamotu ou des Gambier. Du coup, le fait de posséder un aquarium d'eau de mer nous a permis de tenter l'expérience et nous avons profité de l'anniversaire de notre marque pour nous lancer."

il ne faut pas voir dans cette "lubie" une quelconque velléité commerciale. Non. Juste le fun. "On a pas l'idée de récolter des perles, c'est juste une expérience. La première réaction de nos clients quand ils voyaient les nacres dans l'aquarium était "eh il faut les greffer." , et finalement, on s'y est mis".

Afin de réaliser cette opération inédite, c'est à Grégory Léontieff qu'ils ont fait appel. Cet ancien greffeur s'occupe désormais de commercialiser des aquariums d'eau de mer. "Lorsque j'ai créé mon entreprise d'aquarium marin, cela m'a paru naturel lorsque je mettais des nacres dans mes aquariums, d'essayer de les greffer".

Cette expérience, en milieu fermé, il l'a tenté il y a deux ans, et elle a porté ses fruits. "Je me suis dit pourquoi pas reproduire ce procédé à la boutique de mes amis" Pour autant faire de la perle pour du business, n'est pas le but. Il faut plutôt y voir de la passion. "Que l'aquariophile puisse avoir dans son aquarium une nacre avec sa propre perle, je trouvais le concept assez intéressant."

 
Rédaction Web avec Sam Teinaore
 







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | POLITIQUE | RUSSIE 2018 | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | MissDragon2018