FAITS DIVERS

Un enseignant de l’Université écroué pour recours à la prostitution de mineures


Mardi 24 Avril 2018 à 16:19 | Lu 8232 fois

JUSTICE – Un enseignant-chercheur de l’Université de la Polynésie française a été placé, ce mardi, en détention provisoire après avoir été mis en examen, la semaine dernière, pour atteintes sexuelles sur mineures, recours à la prostitution de mineures et provocation à l’usage de stupéfiant. Il aurait sollicité depuis près d’un an les faveurs de plusieurs jeunes filles, dont de jeunes adolescentes.


Devant le juge des libertés et de la détention, son avocate a demandé son placement sous bracelet électronique. Une requête finalement rejetée par le magistrat qui a décidé de le placer en détention provisoire pour la suite des investigations comme le réclamait le parquet.

L’enquête, confiée aux gendarmes de la Brigade de recherches de Faa’a, a discrètement débuté il y a plusieurs mois sur commission rogatoire d’un juge d’instruction.

Ce brillant enseignant de 41 ans est suspecté d’avoir entretenu des relations, parfois tarifées, avec différentes adolescentes, de mai 2017 à tout récemment. Mais aussi de les avoir incitées à consommer de l’alcool et du cannabis. L’enseignant échangeait avec elles sur les réseaux sociaux et les recevait à son domicile.

« Je n’ai jamais cherché à acheter des filles. Je réprouve même la prostitution », a pourtant assuré l’intéressé au juge des libertés et de la détention. Et de poursuivre : « je ne me doutais pas un seul instant qu’elles pouvaient être aussi jeunes »

« Mais pourquoi venaient-elles alors ? », l’a interrogé le JLD. Réponse : « Pour s’amuser, parce qu’elles s’emmerdaient ».

L’avocate de l’universitaire, Me Sandra Boulleret, a pour sa part souligné que les victimes présumées avaient un « profil dont il faudra tenir compte ». « On voit que bien avant son interpellation, il a tenté de faire sortir de sa vie ces jeunes femmes », a-t-elle ajouté avant de dépeindre un homme seul qui a consacré une grosse part de sa vie à ses études et recherches : « Ce n’était  pas s’acheter des relations sexuelles mais une présence ». L’enquête va se poursuivre.
 
J-B. C.







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Janvier 2019 - 17:44 Papy Ellis écope de 8 ans de prison

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018