CULTURE

Umu ti, la marche sur le feu ouvre le Heiva 2017


Jeudi 6 Juillet 2017 à 10:17 | Lu 1815 fois

Festivité - La marche sur le feu, une tradition séculaire séduit chaque année le public. La cérémonie du Umu ti annonce l’ouverture du Heiva depuis plus de 60 ans. Le Tahua Raymond Graffe perpétue ce rituel sacré.


Le feu pour réunir à la fois les initiés et les novices.  500 personnes ont assisté hier soir au Mahana park à la traditionnelle cérémonie du Umu ti. Un rituel purificateur, selon le tahua Raymond Graffe, lui, qui a appris au fil du temps à dompter les flammes: "je ne peux pas tricher avec le feu sacré, sinon il me dévore les pieds! Cela n'est jamais arrivé et je sais que cela n'arrivera jamais" précise le grand prêtre. 


Rite initiatique pour certains, défi personnel pour d'autres, la marche sur le feu reste un moment spectaculaire . Apres les incantations, la fournaise est ouverte aux volontaires. Il est de bonne augure de faire un vœu avant de traverser la dalle de pierres volcaniques.  

Une jeune femme avoue qu 'elle a décider de marcher sur la dalle pour avoir toutes les chances de son côté en vue de l'examen du permis de conduire : "je l'ai passé à plusieurs reprises, j'aimerai l'avoir cette fois ce serait merveilleux" dit -elle avec le sourire.
Une championne japonaise de Windsurf espère gagner une compétition à Raiatea : "C'est la première fois que je vois ça,  c’est surprenant et incroyable !"
 

La marche sur le feu est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable pour les visiteurs étrangers.  Dans la foule, des Maoris venus pour la première fois s'initier à ce rite sacré. Une occasion rare pour ressentir le mana : "Peut-être que mes ancêtres, les tupuna , pratiquaient cette tradition , il y a très longtemps, alors venir ici vivre cette expérience, oui c’est beaucoup d’émotion" expliquent Nama et Justine.
  
Aux temps anciens, La cérémonie du umu ti consistait à cuire dans un four traditionnel des racines de ti pour se prémunir de la saison sèche et ainsi faire face à la disette. Au fil du temps, rien a vraiment changé quant au mode préparatoire. Sous les pieds , la température varie entre 600 et 1200 degrés… Une expérience inoubliable que de nombreux couples veulent partager. Cécile et Maxime sont venus spécialement de métropole pour célébrer leur 10 ans de mariage et marcher sur le feu : "C'est très spirituel, très fort ce soir, ça nous motive à formuler des voeux pour notre avenir" explique le couple heureux.
 
Une fois la fournaise franchie, les corps et les esprits sont purifiés. A l’issue de la cérémonie , le tapu a été posé jusqu’à l’an prochain.

Thomas Chabrol
 
 
 







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB