SOCIÉTÉ

Turia, soeur de Miss Tahiti : «Traverser des océans pour ma sœur est le minimum que je puisse faire!»


Vendredi 15 Décembre 2017 à 09:56 | Lu 6906 fois

ELECTION - A 24 heures de Miss France 2018, Turia Teanihei, aînée de Turouru Temorere, détaille la préparation de la famille à cette grande élection. Une partie des proches de Miss Tahiti a fait le déplacement jusqu’en métropole pour la soutenir.


Turia, soeur de Miss Tahiti : «Traverser des océans pour ma sœur est le minimum que je puisse faire!»
Comment vivez-vous ces quelques jours avant l'élection?

Le compte à rebours étant lancé, je suis partagée entre la hâte de voir l'élection et soutenir ma soeur qui vit entre rêve et stress.


Comment vous préparez-vous au grand soir? 

La préparation à l'élection de Miss France s'est faite au sein de la famille le soir du sacre de Turouru. Nous nous sommes promis que nous l'accompagnerons jusqu'au bout de l'aventure...Depuis le 23 juin, nous nous sommes organisés pour notamment faire des économies, être présents pour Turouru, et l'épauler du mieux que nous puissions.

Voyez-vous souvent Turouru?

Je n'ai pas vu ma soeur depuis le 2 novembre, soir de son départ. Ma famille et moi aurons le plaisir de revoir Turouru et la serrer dans nos bras qu'après l'élection. Elle nous fera de toute façon vibrer le soir de l'élection...Gageons qu'il en soit autant pour notre Fenua...

Pourquoi avoir fait le déplacement jusqu'en France?

Traverser des océans pour ma sœur est le minimum que je puisse faire! Nous sommes très liées. Ni Turouru ni moi n'aurions pu concevoir sa participation à cet événement sans la présence de son socle familial... Ça n'arrive qu'une seule fois dans une vie.

Comment vous êtes-vous organisés pour ce déplacement?

Le déplacement jusqu'en métropole représente bien évidemment un budget conséquent... Depuis juin nous avons fait des économies, épargner nos congés annuels... Une amie d'enfance que je remercie nous a hébergés à Paris... J'ai une maman prévoyante et bien organisée. Elle a pris le soin depuis le mois de juillet de nous réserver des chambres d'hôtels à Chateauroux. Quant à mon père, il a fait un Taha'a-Paris et est heureux de retrouver la France depuis hier. Cela faisait 24 ans qu'il n'était pas revenu... Ma grand-mère maternelle fait également partie du voyage et est heureuse pour son mootua. Ma fille est un bout-en-train : en plein décalage horaire, à une heure du matin elle réveille toute la famille en chantant Petit papa noel.... Elle se languit surtout de voir sa "tatie loulou" qu'elle admire tant. Nous avons également de la famille et des amis venus exprès du fenua qui seront présents samedi soir. Malheureusement, mes grand-parents paternels ainsi que notre marraine n'ont pas pu faire le déplacement, je pense beaucoup à eux...

Qu'attendez-vous de l'élection si ce n'est la victoire?

Nous espérons tous pour Turouru et pour le fenua qu'elle accède à la plus haute marche du podium... Qu'importe le résultat, nous sommes fiers d'elle, fiers de la promotion qu'elle aura faite pour notre fenua, et heureux car son sacre lui aura permis de gagner considérablement en assurance.

Et après l'élection? 

Nous souhaiterions profiter de l'occasion unique d'être en France pour pouvoir célébrer un Noël blanc... Nous attendons de pouvoir échanger sur le sujet avec Turouru avant d'arrêter une date de retour définitive... Je saisie l’opportunité qui m'est offerte pour remercier tous ceux et celles qui soutiennent Turouru. Toutes les personnes qui se sont investies pour elle : comité, ses coachs, famille, amis et toutes les personnes qui la suivent. Vous lui donnez la force d'aller plus loin et de se surpasser. Mobilisons-nous un maximum en votant pour Miss Tahiti, en votant pour notre fenua le soir de l'élection!
Rédaction web 







Dans la même rubrique :
< >

Territoriales 2018 | SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | VA'A PORTRAITS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB