FAITS DIVERS

Trafic d'ice : deux Polynésiens incarcérés en métropole


Lundi 19 Novembre 2018 à 16:26

JUSTICE - Maitai Danielson, un ancien rameur de Huahine, et Tamatoa Alfonsi l'un des "barons" de la drogue au fenua, ont été expulsés du Mexique et livrés à la justice française où ils ont été incarcérés en région parisienne, avant d'être transférés en Polynésie.


Le colonel Rodolphe Charlot; Hervé Leroy, procureur de la République; Mario Banner, patron de la DSP. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Le colonel Rodolphe Charlot; Hervé Leroy, procureur de la République; Mario Banner, patron de la DSP. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Les deux trafiquants d'ice avaient quitté le fenua pour le Mexique où ils étaient poursuivis afin "d'échapper à leurs condamnations et poursuivre leur commerce illicite en vue d'alimenter le marché de l'ice en Polynésie, en ayant, notamment, recours à des mules" a expliqué ce lundi lors d'un point presse, Hervé Leroy, le procureur de la République, confirmant les infos révélées par nos confrères de la Dépêche ce lundi.

"Ces deux personnes en situation irrégulière sur le territoire mexicain ont été interpellées par les autorités de police de ce pays et expulsées en France" où ils ont été incarcérées à la prison de Fleury-Mérogis en région parisienne. Tamatoa Alfonsi, 40 ans, surnommé "Sana" dans le milieu de l'ice, et Maitai Danielson, rameur de Huahine, pourront bientôt répondre de leurs actes devant le tribunal de Papeete. L’un d’eux avait été condamné à quatre ans de prison pour trafic de stupéfiants (ice et cannabis) et l’autre est au cœur d’une affaire encore à l’instruction.

Le procureur est revenu sur le détail de leur arrestation au Mexique, fruit d’un travail de renseignement mené conjointement par la police et la gendarmerie et a rappelé que "les trafiquants d'ice qui pensent trouver refuge aux USA et/ou au Mexique pour se soustraire aux recherches et éviter des poursuites ou la mise à exécution de peurs de prison se trompent lourdement (...) Nous utiliserons toutes les procédures administratives et judiciaires et nous irons les chercher là où ils seront pour les faire comparaître devant le tribunal correctionnel de Papeete ou leur faire purger leurs peines de prison au centre de détention de Tatutu à Papeari".
 
Rédaction web avec Bertrand Parent







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018