SOCIÉTÉ

Total : Atea demande la levée des piquets de grève


Lundi 10 Septembre 2018 à 09:44 | Lu 1318 fois

SOCIAL - Atea estime que les piquets de grève de trois stations Total constituent une entrave à la libre circulation. Les grévistes ont été assignés en justice ce lundi.


Crédit Tahiti Nui télévision
Crédit Tahiti Nui télévision
Depuis jeudi dernier, les 7 stations Total gérées par Atea sont en grève. Les salariés espèrent obtenir de meilleures conditions de travail.  Mais les discussions semblent au point mort entre syndicat et direction. 

Vendredi, les grévistes menaçaient de bloquer les stations qui fonctionnent toujours grâce au recrutement de CDD et de CAE. Une situation qu'ils dénoncent :  "Ils n’ont pas le droit de servir seul, ils n’ont pas le droit d’être seuls à un poste, ils ne sont que stagiaires. Il faut avoir suivi une formation pour servir le carburant", expliquait vendredi un gréviste à Tahiti Nui Télévision. Les grévistes ont fait appel à l’inspection du travail et un huissier est venu constater les faits.

Ce lundi, les grévistes de 3 stations étaient assignés en justice par l'entreprise Atea. La SAS demande la levée des piquets de grève devant les stations Mamao, Heiri et Heitiare. Selon Atea, les installations des grévistes constitueraient une entrave à la libre circulation. 

Atea demande  une astreinte de 200 000 Fcfp par jour de retard. La décision sera rendue mercredi.
​Rédaction web 


Tags : Atea, grève, Total





Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Hawaiki Nui | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018