SOCIÉTÉ

Titre de reconnaissance de la Nation aux vétérans des essais nucléaires : la demande de Tamarii Moruroa refusée


Jeudi 12 Avril 2018 à 17:52 | Lu 965 fois

NUCLEAIRE – Après une attente de près de 10 ans, l’association Tamarii Moruroa a reçu une réponse négative de la part de la Secrétaire d’Etat à auprès du ministère des armées concernant leur demande d’attribution du titre de reconnaissance de la Nation (TRN) aux vétérans des essais nucléaires en Polynésie.


Titre de reconnaissance de la Nation aux vétérans des essais nucléaires : la demande de Tamarii Moruroa refusée
La Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, a refusé la demande d’attribution du titre de reconnaissance de la Nation (TRN) aux vétérans des essais nucléaires émanant de l’association Tamarii Moruroa.
 
En 2009, l’association a adressé un courrier au ministre de la défense, Hervé Morin, qui est resté sans suite. Apprenant que certains vétérans des essais nucléaires d’Algérie pouvaient bénéficier du TRN, Yannick Lowgreen, président de l’association (et colistier de Marcel Tuihani pour les élections territoriales), a finalement adressé un courrier au président de la République, Emmanuel Macron, ainsi qu’aux parlementaires, en novembre 2017, dans lequel il a réitéré sa demande.  
 
En février dernier, la Secrétaire d’Etat auprès du ministère des Armées a rejeté la requête de l'association. Dans un courrier, il est stipulé que « selon l’article D 331-1 du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre (CPMIVG) […] » seuls « les militaires des forces armées françaises et les personnes civiles ayant servi pendant au moins 90 jours dans une formation ayant participé aux opérations et missions mentionnées aux articles R 311-1 à R 311-20 dudit code ou ayant séjourné en Indochine entre le 12 août 1954 et le 1er octobre 1957 ou en Algérie entre le 2 juillet 1962 et le 1er juillet 1964  » peuvent bénéficier du TRN. 
 
Yannick Lowgreen est déçu de cette réponse. Le président de l’association explique :
 
« Je ne comprends pas la différence de traitement entre les vétérans d’Algérie et ceux de Polynésie française. C’est un déni de l’Etat. »

 Il estime que la Polynésie a droit à ce titre au vu du nombre d’essais nucléaires réalisés sur le territoire.
 
L’attribution du titre de reconnaissance de la Nation est importante pour les membres de l’association car le TRN permettra de faire bénéficier les titulaires de la gratuité des soins, l’Etat prenant en charge les frais.
 
Yannick Lowgreen précise qu’il n’y a pas de relation directe avec la demande du député de Mayenne, Guillaume Garot, comme l’ont révélé nos confrères de Tahiti Infos. Le président de l'association déplore :

« Aucun gouvernement et aucun parlementaire polynésien n’aient soutenu l’association Tamarii Moruroa. Seuls quelques parlementaires métropolitains se sont mobilisés suite au courrier adressé au Président Macron. »
 
L’association Tamarii Moruroa envisage de répondre à la Secrétaire d’Etat la semaine prochaine.
 
Mahinatea Flohr







Dans la même rubrique :
< >

Territoriales 2018 | SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | VA'A PORTRAITS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB