TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Territoriales : une vingtaine d'agents pour assurer la sécurité à Faa'a


ELECTIONS - A Faa’a, une vingtaine de policiers municipaux et de sapeurs-pompiers ont été déployés pour ce second tour des territoriales en Polynésie. Leur mission ? Assurer la sécurité aux abords des bureaux de vote. Des bureaux installés sur le site de Vaitupa. Les militants, eux, ont reçu l’ordre de se rester à l’extérieur.


Les policiers sont postés au rond-point à l'entrée de Vaitupa pour assurer la circulation et la sécurité. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Les policiers sont postés au rond-point à l'entrée de Vaitupa pour assurer la circulation et la sécurité. Crédit : Tahiti Nui Télévision
À Vaitupa, les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures ce dimanche. Les électeurs étaient visiblement beaucoup plus nombreux qu’au premier tour. Pour assurer la sécurité, plus d’une vingtaine de policiers municipaux, de sapeurs-pompiers et d’agents de sécurité ont été déployés à l’intérieur et à l’extérieur du site.
Les mutoi ont pour ordre de ne pas laisser rentrer les militants. Un arrêté a été pris à Faa’a pour proscrire tout signe politique distinctif dans l’enceinte de Vaitupa. Les sympathisants se sont donc massés autour du rond-point. Ambiance déchaînée. Les agents de la circulation ont du travail :  "L'ambiance est toujours comme ça. On est habitués. On donne des consignes. (...) Ils doivent respecter les consignes qu'on leur donne." 

Dans l’enceinte, l’atmosphère est plus calme. Des agents de police surveillent le bon déroulement du vote. Le dispositif de sécurité est le même qu’au 1er tour malgré l’affluence plus élevée : "Il y a les pompiers pour aider les handicapés. S'il y a un malaise, ils sont prêts à intervenir. Il y a la police aussi au cas où il y aurait des différents entre les partis. Ils sont prêts à intervenir. (...) On a pris des arrêtés concernant les gens qui viennent avec leurs t-shirts ou drapeaux. Il ne faut pas qu'ils pénètrent dans la zone des élections. Les agents de police sont là pour s'assurer que les gens ne rentrent pas. On leur dit gentiment de ressortir, changer leur tricot. Il ne faut pas qu'ils aient un signe distinctif en entrant dans cette zone", explique Charles Vanaa, chef de la police de Faa'a.

Des agents de sécurité sont également déployés sur le parking de Vaitupa pour assurer la sécurité des véhicules. Les électeurs de Faa’a ont jusqu’à 19 heures pour se rendre aux urnes.

Rédaction web avec Sophie Guébel



Dimanche 6 Mai 2018 à 13:27 | Lu 888 fois






Territoriales 2018