SOCIÉTÉ

Teiva Manutahi se lance dans la course aux Territoriales


Mercredi 16 Août 2017 à 16:10 | Lu 2701 fois

POLITIQUE - Le leader de Porinetia Ora annonce qu'il prépare une liste pour les élections de 2018. Si la rupture avec Gaston Flosse est consommée, en revanche Teiva Manutahi se sent proche d'Edouard Fritch...


Teiva Manutahi, leader de Porinetia Ora
Teiva Manutahi, leader de Porinetia Ora
C'est une décision qu'il a longtemps mûri : Teiva Manutahi se prépare pour les Territoriales. Le président de Porinetia Ora l'a annoncé à ses militants hier, via les réseaux sociaux. " Les gens, dans la rue, m'interpellent et me demandent de me présenter... Nous nous rencontrons avec d'autres formations politiques, et on réfléchit à proposer une alternative", explique l'intéressé.
Il poursuit : "Aux dernières élections législatives, 120 000 électeurs se sont abstenus. Parmi eux : les nôtres. Pourtant, en 2013, nous avons fini 4ème derrière A Tia porinetia de Teva Rohfritsch avec quasi 8000 voix. On ne peut pas dire à ces électeurs de rester chez eux et de ne pas aller voter".

Teiva Manutahi revient sur son alliance avec le parti Orange lors des Territoriales de 2013... "J'ai vécu cette expérience comme une trahison du Tahoera'a Huira'atira (...) On ne peut pas se présenter et faire comme s'il n'y avait pas eu d'alliance avec le Tahoera'a Huira'atira. Ce ne serait pas honnête ni digne. Je regrette que les accords avec le Tahoera'a n'aient pas été respectés et je n'avais pas compris qu'il fallait absolument être absorbé par le parti au fe'i pour exister. J'avais entrevu un vrai partenariat dans le respect de nos identités, de nos formations... 10 ans après mon lancement, on ne peut pas me demander de mettre la clé sous la porte. 

Le leader mauve demeure autonomiste, et se voit bien travailler main dans la main avec le président du Pays : " Je m'entends bien avec Edouard Fritch, qui m'a toujours soutenu. Je le respecte, c'est quelqu'un avec qui je me suis lié d'amitié. Je ne sais pas quelle est la position du Tapura, est-ce qu'ils sont dans une volonté d'ouvrir les listes pour les prochaines territoriales... nous rencontrons également d'autres formations politiques : je pense à monsieur Nena, à Gustave Taputu, Jacky Bryant. Je m'entends avec tout le monde dans la mesure où il n'y a pas eu de trahison... il y a du possible, mais avec le Tahoera'a, l'alliance est définitivement consumée.
Je souhaite rassembler toutes les bonnes volontés. Ca fait 10 ans qu'on se présente seuls, on a vu les limites, les difficultés que cela implique. On a d'ailleurs raté de peu la marche de l'Assemblée lors des dernières élections, on sait ce que ça nous a coûté. Aujourd'hui, je reste convaincu qu'on ne peut pas se présenter seuls, quelle que soit la formation politique, et qu'il faut se rassembler. je redis que je n'ai pas de souci avec le Tapura Huira'atira, comme je n'en ai pas avec toutes les bonnes volontés qui veulent faire émerger des solutions concrètes sur l'emploi, le foncier, et le logement, trois thèmes qui nous tiennent à coeur. C'est d'ailleurs notre programme de 2013 : une terre, un logement, un emploi... "


Les tournées de Teiva Manutahi ont déjà commencé. Ce mercredi, il sera à Mahina, et une grande réunion publique est prévue à Faa'a le 26 août. Côté professionnel, après avoir été médiateur, et s'être lancé dans le privé, il réintègre la fonction publique dans quelques semaines : "Je reprends mon travail en tant que fonctionnaire du Pays le 27 octobre, et j'irai là où le Pays aura besoin de moi."
Laure Philiber 






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017