SOCIÉTÉ

Tearii Alpha participe à la réunion préparatoire de la COP 23


Jeudi 6 Juillet 2017 à 11:37 | Lu 982 fois

ENVIRONNEMENT - Le ministre du développement des ressources primaires, des affaires foncières et de la valorisation du domaine, Tearii Alpha, a représenté Edouard Fritch à une rencontre de haut niveau, en début de semaine, à Suva, aux Iles Fidji, pour la préparation de la Conférence sur le Climat COP23.


Crédit photo: Présidence
Crédit photo: Présidence
Cette année, la conférence aura lieu à Bonn, en Allemagne, en novembre prochain et elle sera présidée par la République de Fidji.
 
L’objectif de cette rencontre était de coordonner les différentes positions des pays du Pacifique afin de parler d’une seule voix lors de la COP23 pour accélérer les « actions climatiques » dans la région.
 
La rencontre a démarré sous la haute autorité du Premier Ministre fidjien Josaia V. Bainimarama et de son ministre de l’agriculture, du développement rural et maritime et de la gestion des catastrophes naturelles, Inia Seruiratu, nommé « Champion fidjien pour le climat ». Lors de l’ouverture, M. Seruiratu a déclaré: « L’avenir de Fidji est en jeu. L’avenir de la planète est en jeu. Nous ne prenons pas seulement ces responsabilités pour le peuple fidjien, mais aussi pour les 7.5 milliards de personnes sur la terre ».
 
Inia Seruiratu est aussi le « champion de haut niveau pour le climat » pour la COP 23. Il aura un rôle important à jouer dans le programme d’action mondiale pour le climat, conçu pour stimuler les actions de coopération entre les gouvernements, les villes, les entreprises, les investisseurs, et les citoyens dans le but de réduire les émissions rapidement et d’aider les nations vulnérables à s’adapter aux impacts climatiques, tout en se construisant des avenirs durables alimentés à l’énergie propre.
 
Le ministre Tearii Alpha a insisté sur l’importance de la recherche des financements internationaux et de leur mise en œuvre, pour combattre les effets des changements climatiques à tous les niveaux. A cet égard, le ministre a beaucoup apprécié les interventions de M. Suki Atwal du Global Green Growth Institute, un expert en la matière. Par ailleurs, le ministre a souligné l'engagement et le soutien indéfectible de la Polynésie française à la présidence de Fidji à COP 23.
 
Pour sa part, le Premier Ministre Bainimarama est conscient des enjeux à l’égard du Pacifique, notamment le combat pour la réduction des émissions carbonées et pour la réduction des effets du changement climatique, comme les événements météorologiques extrêmes tels que les cyclones ou la montée du niveau de la mer qui menacent de nombreux endroits.

Le Premier Ministre a cité l’exemple des cyclones Pam au Vanuatu en 2015 et Winston en 2016, dont Fidji a été la principale victime. Mais le Premier Ministre est aussi conscient des responsabilités des grands pays industrialisés qui font subir aux pays insulaires les conséquences désastreuses du dérèglement climatique. Enfin, il a évoqué les raisons de son engagement et de son implication dans ce combat en faveur des générations futures.
 
En marge de la conférence, le ministre Tearii Alpha a visité le Centre CEPACT de la CPS. Il s’agit d’un centre dédié à la Conservation des variétés de Uru, de Taro, de bananiers et d’Igname. Une collaboration étroite existe déjà avec le centre de recherche agronomique de Papara. La visite du ministre avait comme objectif de renforcer la collaboration entre ces deux entités. 
 
Rédaction Web avec communiqué







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 13:00 Turouru Temorere très entourée à Châteauroux

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017