SOCIÉTÉ

Te Fare Tauhiti Nui : un statut inadapté selon la CTC


Mardi 24 Juillet 2018 à 09:43 | Lu 378 fois

GESTION - Dans son dernier rapport, la chambre territoriale des comptes met en exergue les difficultés auxquelles doit faire face l’établissement pour assurer ses missions à cause d'un statut qui ne correspond pas à sa vocation.


(Archives TNTV)
(Archives TNTV)
Te Fare Tauhiti Nui a subi une importante mutation en 2013. C’est ce que souligne le rapport de la chambre territoriale des comptes (CTC) dans son dernier rapport sur l’établissement public administratif, où elle étudie sa gestion de 2012 à 2017.
 
A la suite à la dissolution de l’Epic Heiva Nui en 2013, la maison de la culture a vu sa part d’activités marchandes augmenter fortement. TFTN présente les caractéristiques d’un établissement d’ordre commercial.
 
Avec son statut, il se doit d’appliquer les dispositions du statut de la fonction publique du Territoire. Pour la CTC, celles-ci ne sont pas compatibles avec les exigences du spectacle vivant "qui requiert des besoins en compétences peu représentés dans l’administration et une grande flexibilité des horaires de travail."
 
> 14 000 heures supplémentaires par an
 

Pour faire face aux nombreuses demandes, satisfaire sa clientèle et les exigences de sa tutelle, la Maison de la culture s’affranchit des "dispositions légales relatives au temps de travail." Depuis 2012, selon le rapport, les agents de l’établissement effectuent en moyenne 14 000 heures supplémentaires par an.
 
La CTC indique qu’une réflexion sur le statut de l’établissement de TFTN a déjà été menée en 2011. Deux ans plus tard, le maintien de TFTN dans un statut d’EPA est voté pour "contenir les dépenses et éviter les dérives financières qui avaient caractérisé l’Epic Heiva Nui, et, à la marge, en raison de l’interdiction de verser des subventions à un établissement public industriel et commercial." Pour les magistrats de la chambre, le statut de TFTN reste "inadapté à ses missions."

>>> Lire aussi : des détournements de fonds révélés par la CTC
 
La chambre territoriale des comptes recommande de reconsidérer la composition du conseil d’administration en vue de garantir à la fois l’autonomie de gestion de l’établissement public et la réalité de l’exercice de la tutelle de la part du gouvernement et de moderniser les outils de gestion et formaliser l’ensemble des procédures de travail des différents départements.
Amélie David

Le rapport complet








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Août 2018 - 18:12 Comment protéger son enfant sur Internet ?

Lundi 20 Août 2018 - 17:55 Dengue 2 : l'alerte sanitaire a été levée

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018