BUZZ

Tatouages : Miss Provence ira à Miss France, pas Miss Martinique, Sylvie Tellier explique


Mercredi 23 Août 2017 à 18:06 | Lu 6764 fois

POLÉMIQUE - Deux Miss tatouées, et une seule autorisée à participer à l'élection de Miss France 2018. Sur la toile, les internautes ont fait part de leur colère. La directrice de Miss France explique : seuls les "petits tatouages discrets" sont autorisés.


Jade Voltigeur, Miss Martinique, s'est retrouvée exclue de la compétition pour Miss France. En cause ? Un tatouage sur son omoplate gauche, un colibri. Sa première dauphine prendra donc sa place à l'élection nationale. 
Colère des internautes. Incompréhension. Miss Provence, Kleofina Pnishi, est elle aussi tatouée. Mais elle garde son titre et pourra concourir pour le titre de Miss France... 

La déléguée du comité régional de Provence, Lydia Podossenoff explique avoir choisi de maintenir la candidature de Kleofina. Une décision due à la signification du tatouage : il représente le "prénom de sa soeur et la date de son décès survenu l'année dernière". 

Sylvie Tellier a également réagi : "Pour moi, il n'y a pas de polémique. On autorise les petits tatouages discretspour que les jeunes femmes ne soient pas pénalisées au concours Miss France, dans les concours internationaux, voire même en cas de contrat d'égérie. Dans le cas de Miss Martinique, il s'agissait d'un tatouage assez gros pour qu'il pose problème. D'ordinaire, lorsqu'ils ont un doute, les délégués m'envoient une photo pour que je leur donne mon avis. Dans ce cas, je n'ai même pas eu à intervenir. Pour Miss Provence, son tatouage est tout à fait réglementaire", a déclaré l'ex-Miss France au Parisien.  

Rédaction web 







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017