SPORT

Surf : l'étape tahitienne se fera sans Billabong en 2018


Lundi 20 Novembre 2017 à 17:13 | Lu 7574 fois

TOUR MONDIAL - (MAJ) La Billabong pro c'est fini ! Le partenaire historique se retire. L'étape tahitienne du mondial de surf se fera sans lui.


Archives Tahiti Nui Télévision
Archives Tahiti Nui Télévision
Le partenaire historique Billabong se retire. En 2018, l'étape tahitienne du tour mondial de surf se fera sans lui. Selon Planète Surf, la compétition s'appellera désormais Tahiti Pro Teahupo'o. Autres nouveautés, l'étape de Fidji est remplacée par Bali en Indonésie, et celle de Trestles, en Californie, par la première étape dans une piscine à vagues, à Lemoore.

L'étape tahitienne coûte environ 70 millions de Fcfp. 55 millions étaient financés par Billabong. Il faudra donc certainement trouver un nouveau sponsor.

Pour Pascal Luciani, organisateur de la Billabong Pro Tahiti pour la WSL, c'est une décision commerciale. "Si Billabong n'a pas reconduit son partenariat, c'est peut-être parce que la marque trouvait que  cela revenait trop cher pour elle de s'associer à l'évènement."

De plus selon lui, ces dernières années, le chiffre d'affaires de la société a énormément chuté et, "ils ont préféré continuer à sponsorisé les compétitions à Hawaii, où là, commercialement et médiatiquement, ils ont plus d'impact sur les médias et le public, et donc sur leur chiffre d'affaires."

Quant aux conséquences et l'impact financier pour Tahiti, il estime que c'est un mal pour bien. "Le nom Tahiti sera mis en avant, ainsi que celui de Teahupoo, ce qui est valorisant pour le pays et le surf polynésien."

Quant à l'arrivée de sponsors éventuels, "Je pense que la WSL a les moyens de rester sans partenaire, mais je suis sûr qu'elle est déjà à la recherche de nouveaux."

Du coté de Lionel Teihotu, président de la fédération tahitienne de Surf, on se réjouit tout d'abord que Tahiti compte toujours comme une étape incontournable du surf pro. "Il y a des destinations qui ne font plus parties du calendrier WSL, cette année, comme Fidji, à mon grand étonnement. Tant mieux pour le surf polynésien. Cela prouve que nous sommes crédibles."

Cependant, "Billabong a eu un impact positif sur le fenua, et des magasins de la marque se sont développés  sur le territoire et à ce titre, c'est une enseigne qui a marqué les esprits, et cela depuis plusieurs années. Plusieurs marques se sont succédées depuis que la compétition à Teahupoo existe et peut être que Billabong n'a pas encore dit son dernier mot".

Pour l'heure, la perte de Billabong comme sponsor n'a pas l'air d'affoler les instances du surf polynésien, "La WSL avec ses relations connaît forcément des marques intéressées à reprendre le sponsoring."


Retrouvez le calendrier complet du WCT 2018 sur le site de la World Surf League.
 
Rédaction web 






SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018