FAITS DIVERS

Street shop : les mesures de contrôle judiciaire allégées pour les gérants


Jeudi 25 Octobre 2018 à 09:20

JUSTICE - Les gérants du Street shop de Papeete avaient interdiction de quitter leur île, devaient confier leurs passeports à la gendarmerie et y pointer une fois par semaine. Leur avocat a fait appel et vient d'obtenir un allègement.


Archives Tahiti Nui Télévision
Archives Tahiti Nui Télévision
Le procès des gérants du Smoke shop de Papeete rebaptisé Street shop devait se tenir le 25 septembre et a finalement été reporté en janvier. En attendant, le contrôle judiciaire avait été renforcé.
Une mesure qui avait fait grand bruit : les gérants avaient interdiction de quitter Tahiti et Moorea pour l'un d'eux qui réside sur l'île soeur. Les prévenus avaient également obligation de donner leur passeport à la gendarmerie et d'y pointer une fois par semaine...

Leur avocat avait fait appel de cette décision. Ce jeudi, les mesures ont té allégées. Les gérants peuvent reprendre une activité, mais pas la vente de graines de cannabis et pas non plus de vente de produits portant le symbole d'une feuille de cannabis.  

Le procès devrait se tenir le 29 janvier. 

Rédaction web avec Sam Teinaore 







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018