SOCIÉTÉ

Stabilité de l'activité économique polynésienne


Mardi 5 Septembre 2017 à 16:14 | Lu 453 fois

ECONOMIE - L'IEOM vient de publier son bulletin des tendances conjoncturelles du deuxième trimestre 2017. Pour l'institut, au deuxième trimestre 2017, l'activité économique se stabilise, l'amélioration de l'emploi se poursuit, la consommation des ménages s'accélère. Si on note des exportations locales en repli, on remarque toutefois une hausse des importations.


Crédit photo: P.Bastianaggi
Crédit photo: P.Bastianaggi
Selon l'IEOM, "L’indicateur du climat des affaires fléchit de 0,5 point pour s’établir à 110,4, niveau qui reste cependant bien supérieur à sa moyenne de longue période. D’un point de vue sectoriel, on constate une dichotomie dans la perception du climat économique ; les secteurs du BTP, de l’industrie et du primaire font état d’une dégradation de leur activité, tandis que le secteur tertiaire maintient une perception optimiste de son courant d’affaires".

Concernant l'emploi, "L’indice de l’emploi salarié marchand poursuit sa progression +2,8 % sur un an au mois de mai 2017. Les résultats de l’enquête de conjoncture de l’IEOM du deuxième trimestre 2017 confirment cette tendance : hormis dans le secteur du BTP, les chefs d’entreprise déclarent avoir mené une politique de recrutement expansive. Leurs prévisions d’embauches pour le prochain trimestre sont orientées à la hausse, même pour le BTP".

Sur la consommation des ménages, celle-ci "s’accélère au deuxième trimestre. Corrigées des variations saisonnières, les importations de biens de consommation et de biens d’équipement progressent de respectivement 4,1 % et 7,4 %. Bien qu’en légère baisse (-0,6 % CVS), les immatriculations de véhicules neufs se maintiennent à un niveau élevé, soutenues par le renouvellement de l’aide à l’acquisition d’un véhicule."

L'investissement des ménages continue sa progression. Au deuxième trimestre 2017, la production de prêts immobiliers croît de 3,5 % sur un an et l’encours des crédits à l’habitat de 3,9 %. Selon les résultats de l’enquête de conjoncture de l’IEOM, les prévisions d’investissement des chefs d’entreprise s’affermissent. L’encours des crédits à l’investissement accordés aux entreprises progresse de 7,6 % sur un an et la production de crédit à l’équipement triple (en raison d’importants investissements dans l’hôtellerie et le transport maritime et aérien).

Quant à l'import / export, "Au deuxième trimestre, les exportations de produits locaux diminuent de 6,3 % (CVS). La forte baisse du volume de perles exportées (-35,3 %), de poissons et crustacés (-24,4 %) et de monoï (-38,9 %) en est la principale cause. Le montant des importations augmente de 5,8 %, reflétant le dynamisme de la consommation des ménages et l’effort d’équipement des entreprises".
 
Rédaction Web avec IEOM







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017