SOCIÉTÉ

Secosud : Pourquoi le choix d'EDT-Engie, et à quoi doivent s'attendre les usagers?


Vendredi 24 Février 2017 à 21:00 | Lu 4956 fois

ÉNERGIE - Jeudi matin, Secosud a choisi de faire confiance à EDT-Engie. Un choix qui a pris du temps et qui a généré de multiples tensions ... Qu'est-ce qui a fait pencher la balance pour cet opérateur? Est-il plus cher que Teva Rua Nui, son concurrent, comme l'ont clamé ses détracteurs? Éléments de réponse...


Teva Rua Nui et EDT-Engie sont les deux sociétés à avoir brigué la délégation de service public pour la fourniture d'électricité au Sud de l'île. Une zone qui regroupe Hitia'a o te ra, Taiarapu-Est et Ouest, et Teva I Uta. 11 700 usagers, 580 km de réseaux.
 
Première épine dans le pied de Teva Rua Nui : le ticket d'entrée, qui sert à compenser l'amortissement des installations. Il est fixé à 900 millions... selon Secosud, l'opérateur n'aurait été capable de garantir que  la moitié de la somme, contrairement à EDT -Engie.
 
Durant ces dernières semaines, vous avez vu circuler des chiffres, et notamment des offres qui proposaient un kWh à 5 Fcfp pour certaines catégories d'usagers, et au dessous d'un certain seuil de consommation...
Des offres alléchantes... mais factices car selon Secosud, ce n'est ni EDT ni Teva Rua Nui qui décident de la grille tarifaire : c'est bien le syndicat qui fixe les prix. Et c'est seulement depuis ce vendredi que cette grille tarifaire est élaborée.


Qu'est-ce qui entre en ligne de compte pour fixer les prix? Le coût de production de l'électricité et son transport.
Sachez déjà que le délégataire, EDT-Engie, n'est pas rémunéré sur le nombre de kWh que vous consommez, mais bien directement par Secosud en fonction du volume du réseau et du nombre d'usagers... Cela pour favoriser la production d'énergies dites propres. Une production que le gouvernement souhaite porter à hauteur de 50% d'ici 2020.

Le Secosud se rémunère, lui, grâce au chiffre d'affaires. 
Un chiffre d'affaires qui doit impérativement être supérieur ou au minimum égal au revenu autorisé pour parvenir à payer le concessionnaire. Ce chiffre d'affaires se base sur la facturation aux usagers. Et les efforts seront répartis entre les différentes catégories d'usagers : particuliers, professionnels et public, pour l'éclairage. Autrement dit : si certains d'entre vous avaient payé le kWh 5Fcfp, les prix auraient explosé pour les autres ou au delà du seuil défini.
 
En cas de chiffre d'affaires supérieur au revenu autorisé : le surplus est placé dans un compte de stabilisation, qui à l'image du FRPH pour les hydrocarbures, permet d'avoir des prix plutôt constants, sur le long terme. Car l'achat de combustible à EDT Nord conduit à des variations de prix.
Si le chiffre d'affaires est en deçà du revenu autorisé : les tarifs augmentent alors au 1er mars de l'année suivante, afin de retrouver l'équilibre.


Si l'on se penche maintenant sur les critères économiques des deux offres : Secosud explique  qu'EDT-Engie propose un revenu d'exploitation beaucoup moins cher : 2,3 milliards de moins que Tevarua Nui, sur 17 ans.  2,3 milliards que les usagers auraient eu à payer d'après le syndicat. 

Pour la maintenance et le développement du réseau: EDT s'était également engagé à investir davantage .
En 1989, le bien de Secosud (réseau, installations) était évalué à 700 millions de francs. Aujourd'hui, il représente 4,3 milliards. En 2034, grâce au choix réalisé, il sera à 6 milliards de francs. 
 
Laure Philiber et Tauhiti Tauniua Mu San 

Extrait du journal en français du 24 février 2017








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 18:01 Sept cas confirmés de salmonellose

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017