SOCIÉTÉ

Sauvegarde du monarque de Tahiti : "le combat est loin d'être terminé"


Dimanche 28 Janvier 2018 à 10:00 | Lu 479 fois

ENVIRONNEMENT – Selon un communiqué de la société d’ornithologie de Polynésie Manu, 73 oiseaux ont participé à cette saison de reproduction.


(Crédit : Fred Jacq)
(Crédit : Fred Jacq)
Le ‘Omāma’o ou Monarque de Tahiti est l’un des 30 oiseaux les plus menacés au monde. Il est présent uniquement à Tahiti et doit faire face àn 10 des 100 pires espèces envahissantes de la planète : le rat noir, le merle des moluques, le bulbul et la petite fourmi de feu.

Depuis 20 ans, la Société d’ornithologie de Polynésie (Sop) Manu s’attache à le sauver et à le protéger.

« Le combat est loin d’être terminé. »

En 2003, seuls 12 monarques dont quatre couples étaient protégés. En 14 ans, des choses ont changé.

73 oiseaux adultes ont participé à la saison de reproduction 2017 qui se terminera en 2018. La société a recensé l’envol de 13 jeunes monarques. Parmi eux : 10 ont survécu à l’envol.

« Les trois échecs ont coïncidé avec des pluies très fortes. Dans les territoires des Monarques, les merles ont disparu complètement et les bulbuls tendent à se raréfier pour la deuxième année consécutive. »
 
Les membres de la SOP continuent le contrôle de la petite fourmi de feu. Le contrôle des trois mégacolonies situées à l’entrée des vallées s’est accélérée. Certaines zones contaminées continuent de diminuer.
 
 En 2017, pour la première fois au niveau mondial, des épandages de fourmicide en falaise ont été réalisés à l’aide d’un drone.
 
Pour cette année, la Sop entend poursuivre ses actions et sauver encore plus de monarques.
 
Rédaction web

QUELQUES CHIFFRES

- 790 enfants ou étudiants ont été sensibilisés à sa sauvegarde;
- 228 personnes ont participé aux 18 campagnes d’amélioration de l’habitat du monarque et de développement durable
- 491 arbres ou arbustes ont été plantés
- 52 riverains de Paea et de Punaauia se sont mobilisés dans le piégeage des oiseaux introduits qui attaquent cette espèce et plus de 800 Merles et 2800 Bulbuls ont été éliminés.
- 152 foyers contaminés par la petite fourmi de feu (PFF) ont collaboré avec la SOP. 







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018