FAITS DIVERS

Saisie de 176 grammes d’ice à l’aéroport : les trois protagonistes écroués


Lundi 13 Août 2018 à 17:37

DROGUE - Trois personnes, dont une femme arrêtée mercredi dernier à l’aéroport en possession de 176 grammes d’ice, comme l’a révélé TNTV, ont été placés en détention provisoire ce lundi après-midi. Présentés devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate, ils ont demandé un délai pour préparer leur défense.


(Crédit photo : TNTV)
(Crédit photo : TNTV)
L’aventure s’est arrêtée au pied de l’avion, mercredi, à l’aéroport de Tahiti Faa’a. La mère de famille de 27 ans, employée agricole, transportait dans son rectum 176 grammes de méthamphétamine. Son frère et un autre complice, tous deux mécaniciens, étaient aussi appréhendés par les agents des douanes.

Tous venaient de séjourner plusieurs jours à Los Angeles où ils avaient pris contact avec un dealer mexicain, un dénommé Ramon. Les trois prévenus lui auraient acheté dans une chambre d’hôtel un total d’un peu plus de 500 grammes d’ice.

Une drogue ensuite conditionnée dans des boudins qu’ils devaient transporter in corpore. Au vu de l’importante quantité, une seule bonbonne de 176 grammes a finalement été acheminée jusqu’à Tahiti.

>>> Lire aussi : Une femme arrêtée à l’aéroport en possession de près de 200 grammes d’ice

Pour les enquêteurs, chacun avait un rôle distinct. Le frère aurait été celui qui avait le contact du dealer. Le second homme est lui suspecté d’avoir financé le voyage et l’achat de la drogue. Quant à la jeune femme, elle aurait servi de mule contre la promesse d’empocher 2 millions de francs.

Un rôle moindre pour son avocat qui a considéré qu’elle était complice autant que victime. Il a donc demandé sa remise en liberté pour la suite de l’enquête. En vain.

> 10 ans de prison 

Les trois trafiquants présumés ont été écroués jusqu’à leur procès prévu au mois de septembre. Selon les autorités judiciaires, le prix à la revente de l’ice à aujourd’hui augmenté après les grosses saisies de ces derniers mois.

Le gramme se négociant aux alentours de 160 000 francs, le trio aurait pu empocher 28 millions. Mais c’est dix ans de prison qu’ils risquent désormais.
 
J-B Calvas 






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018