FAITS DIVERS

SCI Romana : Rere Puputauki écope de deux ans ferme


Mardi 16 Mai 2017 à 11:23

JUSTICE - Deux années de prison ferme ont été prononcées, ce mardi matin par le tribunal correctionnel, contre l’ex chef du GIP, Léonard « Rere » Puputauki, pour abus de confiance dans le dossier de la SCI Romana, un bâtiment résidentiel situé à Fariipiti (Papeete). Une peine aménageable qui pourrait lui faire éviter la prison.


Photo d'archives
Photo d'archives
Rere Puputauki a été reconnu coupable d’avoir confondu les investissements et les loyers payés par la trentaine d’associés de ladite SCI avec ses deniers personnels.

Mais seuls deux d’entre-eux se sont portés partie civile lors du procès. L’ex chef des hommes en rouge devra leur verser des dommages et intérêts de l’ordre d’1 million de francs pour l’un, et 1,6 million de francs pour l’autre.

Le tribunal lui a également fait interdiction d’exercer, durant trois ans, une profession en relation avec l’infraction commise. La peine de prison dont il écope reste toutefois « aménageable », ce qui pourrait lui faire éviter l’incarcération à Nuutania.

Son comptable, également inquiété dans la procédure, a été relaxé « au bénéfice du doute », dixit le président du tribunal bien que le magistrat a  jugé que son travail n’était « pas irréprochable ».
 J-B. C. 






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018