SOCIÉTÉ

S'ouvrir des horizons nouveaux grâce aux échecs


Vendredi 13 Janvier 2017 à 15:43 | Lu 1137 fois

ECHECS - Le grand maitre international et entraineur de l'équipe de France de jeu d'échec, Adrien Demuth, est arrivé à Tahiti ce vendredi, afin de préparer la délégation tahitienne aux prochains championnats de France qui se tiendront au mois d'avril.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Lui et sa compagne, Camille de Seroux , membre de l'équipe nationale Suisse et maître de la fédération internationale, sont ici pour rencontrer les joueurs locaux et pour préparer la délégation tahitienne aux prochains championnats de France. "Le but de ma visite, est de me rendre dans les écoles pour promouvoir les échecs,  partager ma passion, et préparer la sélection polynésienne aux championnats de France." nous explique Adrien Demuth.

Plusieurs tournois sont prévus, notamment à Faa'a, puisque la commune a décidé de promouvoir la pratique du jeu dans ses quartiers. Ce que nous confirme Moetai Brotherson, troisième adjoint de la commune de Faa'a. "Nous misons sur les échecs, tout d'abord par passion personnelle, j'adore les échecs et cela depuis que je suis tout petit, puis, lorsque l'on se promène en fin de journée dans Faa'a, on voit beaucoup de personnes qui pratiquent les échecs en bord de route."

Promouvoir ce sport cérébral, tel est le souhait de la commune. "C'est l'un de nos objectifs et à cet effet nous profitons de la venue d'Adrien Demuth qui est l'un des grands maîtres internationaux d'échecs français, et de sa compagne Camille de Seroux qui est championne de Suisse pour organiser toute une série d'évènements."

Ce vendredi, dix tables d'échecs disséminées dans la commune -six dans les jardins de la mairie, deux à la pointe Hotuarea et deux au Fare Metua à Purai-  ont été dévoilées et inaugurées par Adrien Demuth. D'ici la fin de l'année, Moetai Brotherson espère en installer quarante.

"Les jeunes sont notre cible première. Nous espérons qu'ils se réuniront autour de ces tables et que cela crée un engouement pour les échecs. C'est aussi un moyen de faire du trans-générationnel puisque souvent l'on voit des parties où jeunes et adultes s'affrontent. C'est un moyen de créer du lien."

Dylan Chance s'envolera prochainement pour participer aux championnats de France d'échecs. Crédit photo: TNTV
Dylan Chance s'envolera prochainement pour participer aux championnats de France d'échecs. Crédit photo: TNTV
Outre proposer à la jeunesse de saines occupations, la mairie a pour ambition d'envoyer un jeune de Faa'a aux championnats de France. "il y a trois mois de cela, j'ai vu passer un post FaceBook concernant la sélection tahitienne qui doit partir aux championnats de France, et un jeune de huit ans, de notre commune, avait quelques difficultés financières pour partir. J'en ai parlé au conseil municipal et à l'unanimité, avec Air Tahiti Nui, nous avons décidé d'aider ce jeune et sa famille pour qu'ils puissent partir."

Par le biais de ce coup de pouce, le troisième adjoint de la commune espère bien "qu'il donnera envie aux autres enfants de se mettre aux échecs et de se dire, qu'en chacun de nous il y a un champion qui sommeille."

Grâce à l'action de la commune, Dylan Chance, participera donc au championnat de France, ce qui visiblement ne l'impressionne pas outre mesure. "Cela ne me fait pas peur. Je m'entraîne le lundi, le mercredi, le vendredi et le samedi. Je regarde beaucoup les autres jouer et j'étudie les parties". Des doutes, il n'en a pas. Ou du moins il les ignore. L'innocence de l'age. "il faut que je gagne, il faut que je sois le meilleur. Les autres sont forts, mais je peux les battre."

Adrien Demuth et Camille de Seroux. Crédit photo: TNTV
Adrien Demuth et Camille de Seroux. Crédit photo: TNTV
Tout porte à croire que Tahiti est un véritable terreau pour les graines de champions. Car c'est ici, à Tahiti qu'Adrien Demuth a joué ses premières parties.

"J'ai appris à jouer aux échecs à Papeete à l'âge de sept ans. J'y suis rester jusqu'à onze ans. Mes quatre premières années d'échecs ont été exclusivement à Tahiti. Je n'en étais pas au stade de me dire que j'allais devenir un professionnel des échecs, mais c'est ici que ma passion s'est développée". 

Avec Camille de Seroux, ils  ont répondu à l'invitation de Jean-Pierre Cayrou, pdt du club Papeete Olympique Echecs. Pendant un  mois, ils rendront visites aux jeunes joueurs des écoles de Tahiti, Moorea, Bora Bora et même Takaroa.

Demain après-midi, les joueurs qui le souhaitent pourront affronter les deux champions à la Mairie de Faa'a à partir de 14h30. Le week-end du 21 et 22 janvier, ils seront au Carrefour Punaauia où ils affronteront une vingtaine de personnes dans une partie simultanée. Sachez que ces tournois sont gratuits. Si vous souhaitez y participer il faut s'inscrire en appelant le 87 77 24 11.

 
Rédaction Web avec Tamara Sentis et Manava Tepa







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017