SOCIÉTÉ

Rêves de gosse, première escale à Tahiti pour lancer la campagne


Mercredi 9 Mai 2018 à 15:48 | Lu 1876 fois

AERIEN - Le projet se pose pour la première fois en Outre-mer, sur le tarmac de Tahiti. L’initiative est soutenue par la députée Nicole Sanquer et pilotée par l’association les Tamarii du ciel. Elle permet à une soixantaine d’enfants d’être les passagers exceptionnels d’un avion militaire.


(Crédit photo : TNTV)
(Crédit photo : TNTV)
Sur son fauteuil roulant, Tamahere se sent pousser des ailes. Comme ses camarades, il découvre pour la première fois la flotte du groupement aéronautique militaire. Le jeune garçon participe à la première édition de la campagne Rêves de gosse organisée par l’association les Tamarii du ciel.
 
Cette campagne permet aux enfants de la fraternité chrétienne et de l’école Sainte-Thérèse de se plonger dans l’univers de l’armée de l’air, derrière des simulateurs, ou au plus près des appareils.
 
Carole Herraïz, présidente de l’association des Tamarii du ciel, explique :
 
« Les Chevaliers du ciel sont ravis que leur projet soit porté si loin. Notre volonté est de partager notre amour pour ces enfants, de leur montrer que la différence n’est qu’une perception, elle n’existe pas réellement. J’aime bien parler de l’apprentissage, de vivre-ensemble, partager ensemble… »
 
Moment fort de la journée : les enfants ont embarqué bord de l’avion militaire le Casa. Cap sur l’apprentissage de la différence pour partager ensemble un vol de 20 minutes au-dessus de Tahiti. Gary est monté pour la première fois à bord d’un tel appareil. Il se réjouit :
 
« On est parti vers Papenoo. C’était bien. »

 
Ce vol est une leçon de vie tant pour les jeunes passagers que pour les militaires. Le commandant Rémi faisait partie de l’opération. Pour le militaire, ce vol ne ressemble à aucun autre. Il souligne :
 
« Ce n’est pas un vol comme d’habitude. On suit ces enfants depuis quelques mois. C’est un vol qu’ils attendaient depuis longtemps. C’est l’aboutissement d’un projet qu’ils ont tous ensemble. C’est un beau moment de partage. »
 

Cette journée est une parenthèse heureuse dans un quotidien où le corps est souvent difficile à gérer pour les enfants handicapés. Accompagnés d’un personnel aux petits soins, les jeunes sont les invités privilégiés de la base.
 
Tahiti est la première étape de la campagne Rêves de gosse qui organise des tours aériens dans l’ensemble de l’Hexagone. L’étape polynésienne a aussi permis à des jeunes placés sous la protection judiciaire de la jeunesse de participer à l’organisation de cette aventure humaine.
 
Rédaction web avec Thomas Chabrol Jeanne Tinorua-Tehuritaua








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | RUSSIE 2018 | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | POLITIQUE | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | MissDragon2018