SOCIÉTÉ

Ranitea Gobrait, la collectionneuse de 20/20


Jeudi 5 Juillet 2018 à 18:28 | Lu 26443 fois

​EDUCATION – Vingt en philo, 20 en histoire, 20 en maths, 20 en physique-chimie, 20 en anglais, 20 en mandarin, 20 en espagnol, 20 en natation : pour Ranitea, les notes en-dessous de la moyenne, ce sont les notes en-dessous de 20… Pourtant, la jeune major du bac 2018 est loin de rester enfermée dans ses livres : cette élève de Terminale S à La Mennais est aussi championne de natation !


Ranitea Gobrait a obtenu une moyenne de plus de 20,3 au bac - Photo : Mike Leyral
Ranitea Gobrait a obtenu une moyenne de plus de 20,3 au bac - Photo : Mike Leyral
Son seul petit écart : un 15 en TPE. Dix-huit en sport. En français, elle a obtenu 18 à l’écrit et 19 à l’oral. Et regrette d’avoir écrit dans la marge de sa copie de SVT : "Je ne savais pas que c’était interdit, la prof a blancoté devant moi et je n’ai pas pu réécrire, ça m’a fait perdre des points, j’ai eu 17." Ses 20/20 dans ses deux options (LV3 espagnol et natation), qui donnent des points bonus, lui ont assuré la moyenne stratosphérique de 20,3158. Bien au-delà des résultats du commun des mortels

>>> Lire aussi : Baccalauréat : près de 71 % des réussite en Polynésie

Ce 17 contenterait donc bien des bacheliers. Mais pas Ranitea. "Elle a l’ambition d’être toujours la meilleure à l’école comme dans le sport : elle veut améliorer ses performances, et en même temps elle est humble et discrète, elle est très réservée", se félicite sa mère, Georgette Bryant.

Des performances jusque dans les bassins : la jeune fille a été championne de Polynésie de 800 mètres nage libre. Elle affectionne les longues distances et nage deux heures tous les soirs, du lundi au jeudi. « J’emmène mes devoirs à la piscine » précise-t-elle en riant.
 

La major de promo 2018 et ses amis de La Mennais
La major de promo 2018 et ses amis de La Mennais

Ranitea n’a pas peur de l’inconnu : elle a passé un an en Chine, entre sa Première et sa Terminale, et parle couramment le mandarin. Cette césure dans une éducation entièrement passée dans les établissements catholiques de Tahiti (Fariimata puis La Mennais) l’a transformée : " La mentalité orientale est plus tournée vers le respect » confie-t-elle. « Ca m’a fait gagner en maturité et en autonomie, j’ai appris sur le partage, et l’humilité. "

Une humilité qu’elle démontre en attribuant ses performances à son entourage plus qu’à elle-même : " Cette moyenne, je la dois à tous ceux qui ont cru en moi : ma famille, mes amis, mon coach Clay Ellis et mes partenaires de natation, et tout le lycée La Mennais. "

> Ranitea, unanimement appréciée

Son lycée, d’ailleurs, est fier d’elle : "J’ai eu le bonheur de l’avoir en classe en seconde ", se souvient Valérie Faua, la directrice de l’établissement. " Au-delà de ses capacités scolaires, c’est quelqu’un qui a de vraies valeurs humaines : elle est gentille, patiente, très simple, elle aide ses camarades. "

Ranitea ambitionne de suivre une prépa maths sup au lycée Pierre de Fermat, à Toulouse, même si elle est pour le moment en liste d'attente (la DGEE lui répond ici sur ses soucis avec Parcoursup). "Je ne sais pas quel métier je veux faire, mais j’aime les maths : j’aime le fait de ne jamais abandonner quand on a des blocages. " On veut bien la croire.
 
Mike Leyral

Ranitea Gobrait est multi-médaillée en natation - Photo : Mike Leyral
Ranitea Gobrait est multi-médaillée en natation - Photo : Mike Leyral







SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018