SOCIÉTÉ

Raiatea : lancement réussi pour la 2e édition du Matete Fenua


Mercredi 17 Octobre 2018 à 18:10

ÉVÉNEMENT - Le Matete Fenua de Raiatea a ouvert ses portes ce mercredi matin. L’occasion pour tous les acteurs du secteur primaire local de se retrouver en un même lieu, pour y exposer et vendre leurs produits, et pour la population de faire de bonnes affaires.


Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Organisé par la Chambre d’agriculture et la pêche lagonnaire en collaboration avec l’Association Foire agricole de Taputapuatea, et les trois communes de l’île sacrée, le Matete Fenua est de retour du 17 au 21 octobre. Une deuxième édition des plus réussies, puisque le nombre d’exposants a quasiment doublé cette année. Près d’une dizaine d’éleveurs, et 54 exposants du secteur primaire des îles Sous-le-Vent seront réunis pendant plusieurs jours sur la place Tamatoa à Uturoa. L’occasion pour la population de faire de bonnes affaires et pour les exposants d’écouler leurs produits.

Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
"Le but, c'est de faire connaître les producteurs, et aussi leurs créations. Car il y a pas mal de transformations aux îles Sous-le-Vent. Il y a même des produits que l'on ne trouve pas à Tahiti" déclare Heia Teina élue de la Chambre d’Agriculture et de Pêche Lagonnaire.  Et en plus des filières horticoles, agricoles et vivrières, le Matete Fenua de Raiatea met en avant le secteur de l’élevage et plus particulièrement la filière bovine. C​haque jour un thème, une filière, voire un métier, sera également mis à l’honneur afin de partager ses connaissances et de promouvoir les produits locaux.

Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Pour améliorer la présentation et la commercialisation de leur viande à Raiatea, des éleveurs de bétails ont participé à une formation initiée par la Chambre d’agriculture et de pêche lagonnaire (CAPL) et dispensée par un professionnel du secteur. Une aubaine pour les élèves de cuisine, du Lycée Professionnel Protestant Tuteao à Vaiho, qui étaient aux premières loges et assistaient pour la première à une découpe de carcasse de bœuf. "C'est très important de les aider, pour qu'ils aient les bonnes pratiques sanitaires, c'est le gros problème aujourd'hui. Et ensuite de maîtriser les gestes et rendre attractifs leurs produits" explique Hauarii Tom Sing Vien, formateur de la CAPL.
 

Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
C'est un bon début pour les éleveurs qui se battent pour que cette filière se développe aux îles Sous-le-Vent. Déplacer du bétail sur Tahiti, pour le commercialiser, ne leur est pas rentable. "C'est très compliqué pour nous à Raiatea, on se débrouille comme on peut, on désosse comme on peut" ajoute Mike Guilloux, un éleveur qui se rejoint de cette formation.
 
Professeurs et élèves sont aux premières loges; L’occasion de faire le lien entre la théorie et la pratique, notamment, pour situer les viandes de bœuf qu’ils manipulent en cuisine. "On y voit une application culinaire directe. Car au quotidien, on va les transformer. On va faire des cuissons rôties, sautées, pochées... Chaque morceau a une cuisson adaptée" explique Patrice Cardan, professeur de cuisine.
 
Rédaction web avec Rony Mou-Fat







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Mars 2019 - 15:13 Papa Ariihau, vanilliculteur à Niau

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018