SOCIÉTÉ

Rahui : un jeu vidéo pour mieux connaître le lagon


Vendredi 23 Mars 2018 à 15:32 | Lu 585 fois

TECHNOLOGIES - Ce vendredi, l’organisation non gouvernementale Pew et 3D Carré ont présenté aux élèves du collège Notre Dame des anges, à Faa’a un jeu vidéo développé autour du concept du rahui. Cette initiative doit permettre aux jeunes de s’intéresser à ce qu’il se passe dans leur lagon et surtout, à la manière de le préserver.


A Notre Dame des Anges, à Faa'a, les collégiens semblent apprécier Rahui. (Crédit photo : TNTV)
A Notre Dame des Anges, à Faa'a, les collégiens semblent apprécier Rahui. (Crédit photo : TNTV)
Rahui : un nouveau jeu vidéo arrive pour les jeunes polynésiens. Ce vendredi, le développeur 3D carré et son partenaire, l’organisation non gouvernementale (ONG) Pew, ont lancé le produit au collège Notre Dame des anges (NDA) de Faa’a.

Le jeu a été développé par Alain Philippe, directeur de 3Dcarré, sur le modèle d’un lagon polynésien, avec l’idée de concilier utilisation durable des ressources marines pour la pêche, le tourisme ou la plongée, et préservation pour les générations futures.

Par une approche ludique et pédagogique, les joueurs sont invités à explorer le lagon à travers des fiches descriptives sur les espèces qui y vivent et les différents usages associés. Ils devront ensuite tenter de sauver leur lagon grâce au rāhui, en testant leur connaissance dans une série de question-réponses.

Les 4ème C de l’établissement ont pu l’essayer ce vendredi matin. Après 20 minutes d’explications, les collégiens ont pu tester leurs connaissances sur la lagon et l’environnement tout en s’amusant. Pour leur professeure principale, Valérie Fougerousse, cette initiative est bénéfique pour ces citoyens de demain.

« L’idée de l’établissement est de sensibiliser les jeunes à la protection de l’environnement. […] Ce jeu a un réel intérêt disciplinaire et civique. A NDA, nous avons vraiment à cœur de transmettre la culture et la tradition. Ce jeu permet tout cela. »

Rahui émane d’un appel à projets lancé par Pew en 2017. Chaque année, en Polynésie, l’ONG invite tous ceux qui ont des projets pour la protection des lagons et la valorisation de la culture à se faire connaître. 10 porteurs reçoivent 500 000 francs pour financer leurs idées.

L’année dernière, Alain Philippe a fait partie des lauréats. Après plus d’un an de conception et de recherches, Rahui est sur pied. Le concepteur explique : 

« Les personnages du jeu vidéo viennent d’une bande dessinée qui existe déjà. Ensuite, j’ai inventé tout le concept et les scenarii possibles. Pew et d’autres m’ont aidé pour la partie scientifique bien évidemment… »

Le jeu, complètement gratuit, est téléchargeable en ligne par tous. Le concepteur et Pew espèrent ainsi sensibiliser les jeunes à la protection et préservation de leurs ressources naturelles. Le jeu vidéo est-il le meilleur moyen ?

« J’aime bien la façon dont les élèves ont réagi. La plupart ont réussi à gagner et il y avait vraiment une bonne ambiance. Je pense que ça a réussi. »

Les collégiens eux, continueront, les actions de sensibilisation. Ils se rendront bientôt à Punaauia pour bouturer du corail.
 
Rédaction web avec Thierry Teamo

Alain Philippe, concepteur et gérant de 3Dcarré Tahiti








Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 16:16 Du troc pour un Noël autrement

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018