SOCIÉTÉ

Professeurs absents: des efforts mais peut mieux faire


Lundi 25 Septembre 2017 à 15:55 | Lu 2284 fois

EDUCATION - Mardi dernier au CESC, la fédération des associations des parents d'élèves des écoles publiques s'était réunie pour dénoncer le non-remplacement des professeurs absents dans les établissements du second degré. Ce qui représentait 20 postes au total. Suite à cela, le vice-recteur s’était alors engagé formellement à pourvoir les postes manquants de professeurs titulaires, dès la rentrée du lundi 25 septembre. Aujourd'hui, Jour J, qu'en-est-il ?


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
A ce jour, selon Tepuanui Snow, président de la FAPEEP, ce problème a trouvé une issue favorable. "Dès vendredi, nous avons eu l'engagement du vice-recteur afin que ces vingt postes soient pourvus dès ce lundi. Nous avons eu aussi l'engagement que les professeurs qui partiront en congés formations seront aussi remplacés." En outre les parents d'élèves ont reçu l'assurance de la part du vice-recteur, qu'il y aura une création de cinq postes supplémentaires.

Quant à savoir si les 20 professeurs manquants ont bien été remplacés ce lundi, "Je fais confiance à la parole du vice-recteur qui s'est formellement engagé à ce que ces personnes puissent prendre leur fonction dès aujourd'hui. Ce qui compte, c'est que ces postes soient pourvus. C'est ce que nous retenons de cette action."

Guy Gooding, assesseur du bureau des parents d'élèves du lycée Paul Gauguin, de son côté, suppose que la promesse du vice-rectorat a bien été tenue: "Nous avions demandé à tous les parents dont les enfants étaient dépourvus de professeurs à bien veiller à ce que les professeurs remplaçants soient bien présents et, s'ils étaient absents de nous prévenir. Jusqu'à présent, nous n'avons pas eu de retour, donc on suppose que tous les professeurs remplaçants, sont en place".

Mais celui-ci ne se fait pas trop d'illusion. "Dans la semaine ou le mois qui vient, il y aura encore ce genre de problème. Si on ne peut pas prévoir les professeurs qui tombent malades, ceux qui partent en formation, ceux-là normalement ça devrait être prévu de les remplacer".

Mais pas besoin d’attendre la semaine prochaine, pour que le problème revienne. Ces élèves du lycée Paul Gauguin sont la preuve que ce souci persiste. En classe de 1ère et alors qu’ils passent le bac français à la fin de l’année, ils n’ont toujours pas de professeur de français depuis un mois.

"Notre professeure est absente depuis un mois car elle est malade, on a demandé à ce qu'elle soit remplacée, mais toujours rien. Il y a beaucoup de professeurs absents cette année.". Ce qui peut être handicapant lorsque l'on doit passer le bac français en fin d'année. "C'est embêtant, et surtout cela va nous faire beaucoup de cours à rattraper."

Il semblerait que sur les vingt professeurs promis pour ce lundi, douze pour l'heure, ont intégré un établissement. Contacté, le vice-recteur n'a pas désiré s'exprimer sur le sujet.  

 
Rédaction web avec Sophie Guébel et Brandy Tevero

 







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 18:01 Sept cas confirmés de salmonellose

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017