SPORT

Première participation pour Vaihere Doudoute aux championnats de France d'aviron indoor


Samedi 10 Février 2018 à 11:55 | Lu 1243 fois

AVIRON - La Tahitienne avait remporté un concours sur internet l'an dernier. Un concours qui lui a ouvert la porte de cette toute première compétition officielle pour elle.


Un départ en trombe, mais difficile de tenir cette allure sur la distance. Vaihere s’est battue de toutes ses forces pour venir à bout des 2000m qu’elle a accomplis en 9 minutes et 17 secondes avec une moyenne de 29 coups par minute. Elle termine 8e sur les 9 femmes en compétition mais à la sortie de la course, elle ne jette même pas un œil aux résultats.
 "J'étais concentrée sur mon rameur. J'ai pas tout suivi, j'étais focalisée sur mon écran. J'ai donné tout ce que je pouvais", confie la sportive, à l'issue de la compétition.
 
C’est la première fois qu’un club tahitien se déplace à Paris pour concourir aux championnats de France. 
Ici, les conditions sont très éloignées de celles au fenua, alors c’est déjà une victoire pour son entraîneur, Kevin Scott.
 "Franchement, c'est pas mal d'arriver à reproduire ce qu'on a fait à l'entrainement dans ces conditions ici. On a le voyage dans les pattes, la température, l'ambiance... en plus, c'est une première pour elle. Les compétitions qu'elle a faites en Polynésie étaient beaucoup plus confidentielles. Elle est très satisfaite de sa performance, à la fois sur le résultat et la manière de ramer. Elle a montré qu'elle pouvait encore progresser et franchir des caps".
 
Des caps, Vaihere Doudoute en a franchi plein. Il y a six ans, elle est atteinte d’un Accident Cardio Vasculaire qui lui paralyse tout le côté droit du corps. C’est son kinésithérapeute qui la pousse vers l’aviron en salle, qu’elle a commencé il y a tout juste 1 an et deux mois. 
"Au niveau de ses handicaps, elle est obligée d'avoir des adaptations sur la main, la jambe. On utilise des gants spécifiques. Mais maintenant, elle se débrouille toute seule pour aller sur la machine, sortir de la machine, ramer... elle a grandi, c'est magnifique à voir", se réjouit son kinésithérapeuthe, Matthieu Forge.

Vaihere va continuer de grandir puisque dès lundi elle quittera Paris pour se rendre à Washington DC où elle participera aux championnats du monde d’aviron en salle le 18 février.

Sept Polynésiens étaient en lice et la délégation ramène un podium avec la troisième place de Teresa Padovese sur 2 000 mètres en poids léger.
 
Rédaction web avec Solène Boissaye


Photos : Solène Boissaye
Photos : Solène Boissaye








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018