SOCIÉTÉ

Pour certains, "les femmes qui se font battre l'ont souvent cherché"


Samedi 23 Septembre 2017 à 10:09 | Lu 4428 fois

QUESTION DE LA SEMAINE - Chaque jour en Polynésie, trois femmes sont victimes de violences. Les atteintes volontaires à l’intégrité physique des personnes ont doublé ces dix dernières années. La session des assises, qui s’est achevée cette semaine a encore jugé deux affaires impliquant des violences dans un couple. Cette semaine, nous vous demandions : "selon vous, que faut-il faire pour lutter contre les violences conjugales ?"


Dans la rue, difficile de s'exprimer sur un sujet aussi difficile. Mais les personnes interrogées proposent "d'en parler", de "se séparer", de "faire une thérapie de couple"... 
Sur la toile, certains parlent d'éducation. Pour vous, il faut inculquer le respect de la femme dès l'enfance, mais aussi arrêter de frapper ses enfants qui reproduisent les gestes une fois adultes. Parmi les solutions proposées aussi : s'intéresser aux auteurs de violences, les écouter, les aider. 

La plupart des commentaires de nos internautes dénoncent les violences. Mais pour d'autres, "les femmes qui se font battre l'ont souvent cherché"... Un discours qui rappelle celui d'un avocat, rapporté par nos confrères de La Dépêche de Tahiti. Me Céran-Jérusalémy aurait déclaré : "les Polynésiennes aiment être tapées." Des propos qu'il a depuis expliqués chez nos confrères de Tahiti infos : "Je n'ai pas dit que les Polynésiennes aimaient se faire battre ! J'ai dit que certaines d'entre elles acceptaient ce mode de fonctionnement. Je parlais d'une minorité. J'ai dit à l'avocat général que je constate que les faits ne changent pas."

La Délégation à la condition féminine sera absorbée par les affaires sociales cette année, pas vraiment une bonne nouvelle pour les femmes. En revanche, côté justice, une page Facebook a été mise en place pour signaler les violences directement au bureau du procureur. Il y a également le téléphone grave danger qui permet aux victimes d'alerter la police. 
Rédaction web 

Vos réponses sur le web


L'analyse de Mike Leyral








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018