SOCIÉTÉ

Plan de financement 2018 : le Pays emprunte 8,4 milliards


Lundi 19 Novembre 2018 à 15:14

ÉCONOMIE - Le vice-président du Pays, Teva Rohfritsch, a signé ce lundi matin trois emprunts d’un montant global de 5,651 milliards de Fcfp dans le cadre du plan de financement 2018. Il doit finaliser dans la semaine un autre emprunt de 2,749 milliards de Fcfp, ce qui portera à 8,4 milliards de Fcfp la somme totale empruntée.


Crédit : présidence de la Polynésie française
Crédit : présidence de la Polynésie française
Dans le cadre de l’exécution du plan de financement de 2018, le vice-président de la Polynésie française, en charge de l’Économie et des Finances, Teva Rohfritsch, a conclu, ce lundi avec trois établissements bancaires et financiers, une première tranche d’emprunts d’un montant global de 5,651 milliards de Fcfp, ventilés comme suit :
 
- 3,401 milliards de Fcfp auprès de l’Agence française de développement (AFD), répartis en deux emprunts, remboursables sur 20 ans : le "Prêt au Secteur Public (PSP)" pour 2,745 milliards de Fcfp qui complète la part du Pays dans le partenariat "3e instrument financier" avec l’État, ainsi que diverses opérations du secteur du logement social, de l’éducation, de la santé et du sport ; le "Prêt au Secteur Public - Super Bonifié (PSP - SB)" aussi appelé "PSP Vert", pour 656,3 millions Fcfp à taux zéro. Il participe au financement partiel des projets à réaliser pour l’adaptation (ou l’atténuation) contre le changement climatique.
 
- 1,5 milliard de Fcfp auprès de la Banque Socredo, au taux fixe de 1,4 %, à amortir sur 10 ans. Ce crédit financera en partie les opérations de travaux publics, de logement social, ainsi que celles du secteur de l’éducation, du tourisme et de la santé.
 
- 750 millions de Fcfp auprès de la Banque de Tahiti, au taux fixe de 1,59 % sur une durée de 10 années.
 
Il ne restera plus qu’à finaliser, dans les prochains jours, la seconde et dernière tranche d’emprunts de 2,749 milliards de Fcfp, auprès de la Banque de Polynésie et du Groupe Agence France Locale, respectivement pour 1,5 milliard de Fcfp et 1,249 milliard de Fcfp.
 
Au 31 décembre 2018, en cohérence avec la politique de désendettement progressif voulue par le président du Pays, l’encours de la dette polynésienne devrait être de 84 milliards de Fcfp, contre 85,638 milliards il y a un an.
 
Rédaction web, d’après un communiqué






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes