SOCIÉTÉ

Papy Fat : les accusés écopent de peines moins importantes


Vendredi 7 Décembre 2018 à 15:48 | Lu 696 fois

JUSTICE - Le verdict des quatre hommes jugés pour la mort de Papy Fat a été rendu ce vendredi matin par la cour d’assises d’appel, à l’issue d’une audience de 5 jours qui s’est déroulée à huis clos. Les accusés ont écopé de condamnations comprises entre 10 et 16 ans de prison, des peines moins importantes que celles prononcées en première instance.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Pour les enfants de Chan Sin Thong Fat, dit Papy Fat, c’est la fin d’un long et difficile parcours. La cour d’assises d’appel vient de condamner les quatre accusés, dont deux étaient mineurs au moment des faits, à des peines de 10, 14, 16 et 16 ans de détention pour vol avec violence ayant entraîné la mort.
 
Des condamnations sensiblement moindres qu’en première instance, où ils avaient écopé de peines comprises entre 15 et 20 ans. Mais pour les proches de Papy Fat, l’essentiel est ailleurs….
 
"Pendant 5 ans, on ne savait pas où était notre papa, confiait Raymond Thon Sing à l’issue du verdict. Ensuite, quand on a découvert son corps, ça a été très dur pour nous d’attendre encore 5 années pour les analyses et tout ça. Nous sommes soulagés. Ça fait 10 ans que dure cette affaire et là ça se termine. Maintenant, la décision du tribunal, on l’accepte."
 
Du côté de la défense, on ne se satisfait pas du jugement en raison de zones d’ombre dans le dossier. Même si le verdict est plus clément aujourd’hui.
 
"On l’a ramené de 20 ans à 16 ans, mais 16 ans, c’est une peine qui reste quand même très lourde, défend Me Hellec, l’avocat d’un des accusés. Ce qui marque l’affaire, c’est l’incertitude complète. On sait ce qu’il s’est passé au début, on sait ce qu’il s’est passé à la fin, mais on ne sait absolument pas ce qui s’est passé au milieu."
 
À l’issue de l’audience, des membres des familles des accusés sont allés à la rencontre des enfants du vieil homme. Un moment digne entre deux clans aujourd’hui meurtris.
 
"C’est douloureux pour nous aussi, parents des enfants, parce qu’on a l’impression qu’on va voir nos enfants à Nuutania. Ça fait mal, lâche dans un sanglot le père d’un des accusés. On en a parlé un peu et il regrette beaucoup. Et vu l’éducation qu’on avait à la maison, il comprend tout à fait que ce qu’il a fait, ce n’est pas bien. C’est un peu comme si on n’a pas bien fait notre rôle de parent. J’essaie de convaincre tous les parents, ne laissez pas nos enfants s’égarer avec les amis, avec n’importe qui."
 
Rédaction web avec Jean-Baptiste Calvas et Sam Teinaore


Tags : assises, Papy Fat





Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018