SOCIÉTÉ

Papeete propre, c'est avec vous!


Mercredi 30 Août 2017 à 17:51 | Lu 337 fois

ENVIRONNEMENT - Une grande opération de nettoyage de l'avenue Pierre Loti à Titioro est mise en place par la Ville de Papeete.

Soixante personnes sont mobilisées sur le terrain - agents communaux, policiers municipaux, référents et résidents du secteur - que ce soit pour le ramassage des déchets ou pour l'information des administrés.


Nettoyer les bords de routes le temps d'une journée, l'opération n'est pas la première pour Papeete. Mais qu'importe les bénévoles sont toujours aussi motivés. "C'est pour nos enfants, pour l'avenir", confie l'une des bénévoles du quartier de Titioro. "Ce n'est pas la première fois que je fais cela, mais que voulez-vous? Il faut bien le faire. Ce n'est pas agréable de voir tous ces déchêts par terre."

L'objectif principal de cette opération est de rappeler le calendrier de collecte et les consignes de tri selon les types de déchets, et surtout sensibiliser et impliquer les habitants au fait que la propreté est l'affaire de tous. Cette phase d'information est un préalable à d'éventuelles sanctions aux pollueurs (entre 8 100 et 89 000 XPF d'amende, Code de l'Environnement).
 
Un point de regroupement est par ailleurs mis en place au fond de la vallée, après la pépinière municipale, afin de permettre aux 3500 habitants de Titioro d'y déposer leurs déchets (encombrants et végétaux), triés par catégorie. La commune pense étendre ce dispositif dans les quartiers de Tipaerui, de La Mission et d’autres secteurs encore. Titioro est ainsi une zone pilote.

La commune de Papeete tient à rassurer ses habitants, il n'y aura pas de diminution des ramassages. Les professionnels bénéficieront également de collectes supplémentaires. Quant aux déchêts végétaux, la fréquence de collecte est de deux fois par mois, contre une fois par mois auparavant. Enfin, la commune ne ramasse pas les déchêts électroniques, toxiques, déblais et gravats, verre. Pour le faire, il faut joindre un prestataire privé ou utiliser les points d'apport volontaires existants.
 
En quelques chiffres...
  • Coût des travaux de déblais et évacuation de 1 500 m3, aménagement du point de regroupement avec mise en place de graviers compactés : 2,5 millions XPF
  • Coût du traitement des déchets sélectifs (bacs verts) :
          7 500 XPF/tonne
  • Coût du traitement des déchets ménagers (bacs gris) :
         20 000 XPF/tonne
 
Maite MAI


 

Michel Buillard, Maire de Papeete et Eugénie Poroi, bénévole du quartier de Titioro








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017