SOCIÉTÉ

Papara : 12 familles accèdent à la propriété


Mercredi 23 Mai 2018 à 15:13 | Lu 4437 fois

IMMOBILIER – Ce mercredi, une partie des locataires qui vivent dans les lotissements communaux de Apea et Carriere sont devenus propriétaires de leur logement. C’est l’aboutissement d’un long chemin administratif, et tortueux.


Les familles éligibles au dispositif d'accession à la propriété vivent dans les logements depuis 1993. (Crédit photo : TNTV)
Les familles éligibles au dispositif d'accession à la propriété vivent dans les logements depuis 1993. (Crédit photo : TNTV)
Pour Didier Mao Che et sa famille, c’est un soulagement. Après plus de 20 ans dans un logement social de Papara et en avoir payé les loyers chaque mois, Didier accède au titre de « propriétaire. »

 Pour le jeune homme, c’est comme un nouveau départ. Il s’exclame :

« Je suis très content de voir le projet aboutir. Nous allons enfin pouvoir aménager, retaper et rénover cette maison. Nous pouvons souffler. Tout le monde sera un peu mieux. »

Comme lui, 11 autres familles de Papara sont devenues propriétaires ce mercredi matin. Le maire, Putai Taae, a procédé à la signature des actes de vente des logements et de leurs assises foncières.

40 FAMILLES CONCERNEES 

Les maisons ont été construites en 1993 par Fare de France sur des terrains mis à disposition par la commune. Les familles qui y entraient pouvaient en devenir propriétaires, à condition de payer leur loyer de manière régulière et de respecter les conditions du contrat.

Après 2004, plusieurs organismes se sont succédé dans la gestion de ces maisons. En 2011, c’est la commune elle-même qui reprend les rênes. Christelle Lecomte, directrice générale des services de la mairie, détaille : 

« Quand nous avons repris la gestion, nous nous sommes rendu compte que les logements n’étaient pas encore au nom de la commune. En 2013, nous avons commencé le transfert des logements à la commune. Ce n’est qu’à partir de ce moment-là que nous avons pu entamer la mise en place du dispositif d’accession à la propriété…»

Et le faire aboutir il y a peu. 12 familles ont pu aller au bout de ce dispositif à caractère social. Le prix de la vente des logements et des terrains est compensé par les loyers payés chaque mois par les résidents. La DGS reprend :

« Aujourd’hui, nous incitions les autres locataires à faire de même. Maintenant, il faut qu’ils respectent un délai de 10 ans pendant lequel ils ne peuvent pas louer ni vendre le bien. »

Au total, sur les lotissements de Apea et Carriere, une quarantaine de familles sont éligibles au dispositif. Les autres doivent être en règle pour le devenir.

Rédaction web avec Hitiura Mervin et Solène Barlot  






SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018